La pêche de la truite étant désormais fermée il est temps de se mettre à pêcher le carnassier. A l’occasion d’une semaine de vacances en octobre, une session sandre en verticale s’est organisée sur le barrage de Villerest avec Matthieu et Lenka.

Nous avons 4 jours à pêcher et nous espérons que les poissons seront au rendez vous !

Le premier jour se révèle plutôt difficile, nous avions réussi à glaner quelques informations sur les profondeurs à pêcher et nous nous sommes donc partis sur ces instructions et avons pêché entre 9 et 10 m. Résultat seulement deux perches. Ça commence mal !

perche-sur-tete-plombee-sakura

belle perche

Le lendemain nous commençons la journée sur un poste de la veille et en passant sur la zone nous observons que les échos se trouvent finalement un peu plus profond entre 10 et 12 m. Nous effectuons donc nos dérives dans cette zone et essayons tout type de leurres : shad, finesse et tous les coloris y passent jusqu’à trouver celui qui va déclencher les touches et il semblerait que ce soit le coloris marron naturel qui soit le grand gagnant. Je jette donc mon dévolu sur un Divinator S Ivory 10 cm avec une tête plombée Verticool 14 g. Les premières touches ne tardent pas à arriver et c’est Matt qui ouvre le bal avec enfin un sandre au bateau.

sandre au leurre soupleNous sommes remotivés et au fur et à mesure de la journée les poissons finissent par rentrer et même si nous ne faisons rien de très gros nous sommes quand même contents d’avoir trouvé la pêche.

sandre au leurre soupleCes premiers jours pour moi se révèlent plutôt compliqués, c’est ma première vraie session en verticale et il me faut le temps de bien tout assimiler, arriver à visualiser le leurre dans le fond, se concentrer sur les changements de profondeurs et les animations adéquates mais à force de persévérance je commence à bien prendre le truc et je rentre enfin mon premier sandre du séjour.

sandre en VerticaleAutant les deux premiers jours le soleil n’était pas au rendez-vous mais les deux jours qu’il nous reste s’annoncent bien plus rudes… Du vent, de la pluie et une température entre 0 et 5 degrés. Mais notre motivation n’en est absolument pas perturbée ! Le troisième jour nous débutons la journée en se basant sur la pêche de la veille : mêmes couleurs et mêmes profondeurs. Ça rentre !

Lenka et un joli sandre de VillerestEn ce troisième jour nous nous octroyons une petite pause-déjeuner conviviale à terre à base de soupe lyophilisées et raviolis en boite, avec Raphael et Sylvain qui étaient venus pécher pour la journée. C’est délicieux !

peche-verticale-materiel-sakura (8)Le temps pour Matt de faire la vaisselle « au sable » et nous repartons à la pêche, ce repas chaud nous aura fait beaucoup de bien !

peche-verticale-materiel-sakura (18)La journée se terminera pour nous trois avec 15 poissons au bateau. Le Divinatör S de Biwaa est toujours aussi efficace.

sandre de la Loire

perche au leurre soupleSur un changement de coloris de Divinator S une perche se joindra aux sandres !

C’est notre dernier jour à Villerest et après une panne de moteur qui nous occupera une bonne heure : « comment arrêter un moteur en marche qui continue à tourner malgré le retrait du coupe-circuit … ?? ».

Nous commençons à pêcher dans 12 m, une bonne touche cintre ma canne en deux et j’annonce un joli poisson qui semble cette fois plus gros que les précédents. Mais suite à un ferrage de guimauve que je me suis appliqué à faire on ne verra jamais la taille de celui-ci.. Nous continuons à pêcher mais il semble que les conditions aient un peu changées, nous observons cette fois des échos un peu moins profonds et nous nous décidons donc à changer un peu nos dérives et à se placer cette fois plutôt entre 6 et 8m. Les premières touches ne se font pas attendre et nous rentrons quelques spécimens.
La journée se terminera avec 9 poissons.

sandre de la Loire pour Coline

joli sandre de Villerest pour Coline

Ce début de semaine était vraiment top malgré les conditions climatiques ! Personnellement je me faisais une idée plutôt négative de la pêche en verticale car je pensais m’ennuyer un peu et que cela consistait juste à faire pendouiller un leurre sous le bateau mais en fait pas du tout !

Il faut être très concentré pour arriver à bien pêcher et beaucoup de paramètres sont à prendre en compte si on veut arriver à déclencher des touches. La taille et le type de leurres, les coloris, le grammage ou la couleur de la tête plombée, la fréquence d’animation, les dérives ou encore la position du leurre sur le fond sont très importants. Il faut arriver à jongler avec tous ces détails et essayer des associations jusqu’à trouver celle qui fera rentrer les poissons.

En fait, la verticale c’est un peu comme un jeu ou un casse-tête qu’il faut résoudre et c’est ça qui me plait dans la pêche, se poser les bonnes questions et arriver à trouver le truc qui marchera. En tout cas j’ai vraiment adoré découvrir cette technique et j’attends avec impatience ma prochaine sortie en verticale !

belle récompense en VerticaleIl nous reste désormais deux jours de vacances et nous allons maintenant nous concentrer sur la pêche du brochet au Grand Large car le samedi nous participons avec Lenka au 2ème Open carnassier organisé par Fishing Pluri’elles.
Le vendredi le temps est parfait pour un pré-fishing : nuageux et 30 km/h de vent ! Nous ne ferons pas beaucoup de poissons mais étant donné que nous n’y avions jamais mis les pieds cette journée nous aura permis de repérer un peu les lieux et de partir avec quelques idées sur les leurres et sur les postes à prospecter pour le lendemain. Le Grand Large est peu profond 3 m en moyenne et des herbiers plus ou moins denses tapissent l’ensemble du plan d’eau.

brochet du Grand Large sur matériel SakuraNous partirons donc sur des leurres plombés en 7 ou 10 grammes maximum, pas besoin donc de se surcharger en cannes et la Trinis Neo MH sera amplement suffisante !

Au départ de l’Open le brouillard est omniprésent il va falloir se servir de notre sens aiguisé de l’orientation pour se diriger… Ah oui c’est vrai on en a aucun.. !!

« Et sinon elle est ou la berge ??! Ah regarde l’Est doit être par là on devine le soleil ! Super, mais concrètement ça nous sert à quoi vu que l’on sait même pas comment est situé le lac par rapport au Nord ?! »

un duo de choc Pure Fishing / SakuraBon ok ça s’annonce compliqué !! Heureusement le sondeur a enregistré nos tracés de la veille et nous sauve notre première heure de pêche !
Nous naviguons en suivant scrupuleusement celui-ci et en faisant attention de ne pas écraser un float-tube au passage. L’activité n’est pas folle mais au bout de quelques temps le soleil se lève et le brouillard disparait. L’eau est extrêmement claire, il n’y a pas une once de vent ni un nuage à l’horizon et cela ne nous plait pas beaucoup. Nous tentons donc de nous éloigner un peu et de partir sur une zone repérée la veille où l’eau était un peu plus trouble.

Une fois sur la zone je ne tarde pas à annoncer le premier poisson et il a l’air joli après une mise rapide à l’épuisette nous ne tardons pas à le faire mesurer par les commissaires se trouvant juste à côté puis nous continuons rapidement. Peut-être avons-nous trouvé un pic d’activité ?!

joli brochet pour Coline de la Team SakuraCela ne va pas tarder à se confirmer, Lenka fait un lancer.. Pendu ! Nous en sommes déjà à deux, nous sommes ravies mais nous ne nous déconcentrons pas. Le troisième poisson ne tardera pas à faire son entrée mais malheureusement non maillé il repartira très vite.

Lenka et un joli brochetUn troisième poisson maillé viendra clôturer la matinée, nous sommes plutôt contentes de notre première moitié de journée et à vue d’œil nous sommes bien parties pour être classées !

brochet du Grand Large pris sur matériel SakuraObjectif de l’après-midi : essayer de consolider notre avance en faisant 1 ou 2 poissons. Raté ! On ne fera que des poissons non maillés.
Une fois de retour à la mise à l’eau nous apprenons qu’il s’est fait pas mal de perches dans l’après-midi et nous avons donc de sérieux doutes quant au maintien de notre bonne position.

 

Verdict à l’annonce du classement bateau : 1ères ! Là on ne s’y attendait pas du tout mais c’est top !

Victoire pour Sakura et PFMerci « Bonhomme » pour cette journée nous avons fait un binôme d’enfer et j’ai hâte de réitérer l’expérience !

 

A bientôt,

Coline COLOMB