Une sortie riche en émotions !

Voici le récit de notre dernière sortie de pêche qui nous a réservé quelques surprises. Nous avons choisi un secteur du Rhône que nous pratiquons de temps en temps pour rechercher de perches et  brochets.

Nous commençons notre prospection. Tristan « plutôt perche », avec un Slit Shad 4″ Chartreuse/green. Pour ma part, je cible plutôt les brochets et alterne en fonction des postes un Golem 400 et deux Bomba Crank de couleurs différentes : le Mat Tiger et le Real Life Sunfish.
Tristan est le premier à avoir une touche, mais ce n’est pas une perche qui a gobé le Slit Shad, c’est un silure !

Heureusement ce n’est pas un très gros poisson, la Shinjin Neo 702 M plie mais tout va bien, en combo avec un moulinet casting Oxio et une tresse 8X Sensibraid il ne faudra que quelques minutes pour voir arriver en surface le silure.

Un poisson d’environ 1,50 m, rien de tel de bon matin pour se « chauffer »!

IMGP4545

Le sondeur nous confirme qu’il n’est pas seul !

Nous continuons notre prospection, ils y a de beaux postes à prospecter, mais pas d’activité. Une bonne heure s’écoule …

Nous arrivons sur un grand haut-fond avec des herbiers, Tristan change de canne et prospecte maintenant a l’aide d’un spinnerbait Monarc coloris Chartreuse. Il est vrai que c’est une zone magnifique pour les brochets, nous apercevons plusieurs rassemblements de carpes qui frayent bruyamment. Nous nous approchons pour observer le spectacle… et là, Tristan qui lance spinnerbait annonce qu’il a vu un gros silure à quelques mètres des carpes. Il fait deux tours de manivelle et …. « fish » !! Dans un gros remous, j’aperçois effectivement un beau silure. Heureusement que la zone n’est pas profonde ! Le combat commence. Pour faire passer en force le spinnerbait dans les herbiers, Tristan avait choisi la Shinjin Neo en Heavy mais nous ne sommes pas sûrs de l’issue du combat … 0.30 mm en bas de ligne, c’est un peut « lège » pour un si gros poisson !!!

Nous avons dépassé les 35 minutes, nous commençons à apercevoir quelques grosses bulles, il commence à fatiguer mais Tristan aussi et nous nous sommes déplacés d’une bonne centaines de mètres.

Il arrive enfin ! Nous l’estimons a 2.20 m – 2.30 m.

L’encorder n’est pas une partie de plaisir, malgré les 40 minutes de combat  il a encore quelques ressources ! Le Monarc fait tout petit dans sa gueule, en fait, sous l’aspiration du silure il est quasiment ressorti par les opercules ! Le fluoro Impact Shock Leader à frotté en permanence sur les râpes de la mâchoire du silure mais a tenu bon. Je vous le conseille vivement.

Nous accostons et, un peu surpris, nous le mesurons a 2.45 m ! Cool ! Il est tellement gras qu’il ne nous semblait pas si long.

Tristan se « jette  » à l’eau, ou plutôt dans la vase, pour quelques photos et du coup … moi aussi ! Mais manipuler un tel poisson n’est pas chose facile.

Le silure repart tranquillement mais j’en connais une qui va être contente ce soir … pêcher les silures c’est sympa, mais se rouler dans le mucus, c’est moins drôle !

Nous nous remettons de nos émotions et reprenons notre prospection, j’ai toujours mon Bomba Crank 70 F couleur Mat tigeret j’envoie en limite des herbiers. Je vois un brochet se jeter dessus …. pendu !

Il n’est pas bien gros , mais nous les recherchons depuis ce matin …. ça fait plaisir !

Bye Bye !
Nous continuons la bordure, nouvelle touche pour moi …. et c’est un sandre qui s’est emparé de mon leurre, je ne descends pourtant pas très profond …

Quelques mettre plus loin , c’est un nouveau brochet qui se pique sur mon Bomba Crank, mais il se décroche aussi vite, zut !
Nous avons un nouveau « passage a vide » puis sur la fin de cette journée, Tristan qui s’est remis a prospecter avec son Slit Shad un poste ou nous avons déjà pris quelques perches,  m’annonce un gros poisson ! Encore un silure ?  Non, bien trop rapide les rushes !! C’est une carpe commune, décidément !

Et c’est la fin de cette sortie riche en « belles  » surprises et bien dosée en adrénaline !
A bientôt ….
Tristan et Laurent.