Des Truites d’Espagne pour l’ouverture 2016 ! Mon ami et moi avions décidé de migrer vers le sud à la découverte d’un lac de barrage Pyrénéen. Nous savions déjà que ce plan d’eau est très bien peuplé en truites. C’est en effet le carnassier principal sur ce lac et de très gros poissons y sont présents.

Après analyse des cartes du lac, l’achat des permis et la réservation de l’hébergement, nous voilà en route pour un trip ibérique de 3 jours de pêche intensive en float-tube à la recherche de grosses lacustres.

ouverture de la truite debut de journee en float tube sakuraPremier jour, les float tubes et les bonhommes sont gonflés à bloc ! Nous partons explorer le secteur de la retenue qui comporte de grandes anses avec de nombreux arbres morts et des falaises abruptes. Nous comprenons vite que la pêche ne sera pas facile compte tenu du nombre de touches. Mais en fin de matinée, Elian pique le premier poisson, le combat est puissant mais le poisson monte vite en surface. Voilà une des habitantes du lac au sec, pas mal pour un premier poisson !

Elian avec sa premiere truite lacustreNous nous remettons vite en selle pour essayer de toucher un autre poisson de cette taille. Et c’est à nouveau mon acolyte qui ferre une autre truite toute aussi dodue mais à la robe bien différente.

Elian et sa deuxieme truite lacustre tres coloreeLe reste de la journée ne donnera rien de plus. Bilan du premier jour, 2 beaux poissons pour Elian et un joli capot d’ouverture pour moi. Néanmoins ce fut une journée riche en enseignements et le lac nous a montré son potentiel en matière de gros poissons.

Le deuxième jour est semblable au premier, toujours très peu de touches et un résultat nul à la pause de midi. Il est extrêmement difficile de localiser les poissons, et la stratégie est assez simple : il nous faut couvrir un maximum de terrain en pêchant vite pour espérer tomber sur un éventuel poisson actif.

Loic domergue team sakura prospecte en float tube Paysage ouverture truite 2016 en EspagneLa stratégie sera payante puisqu’enfin la touche tant attendue arrive, et quelle touche ! Après de violents coups de tête, le poisson se met à l’aplomb du float tube et n’est pas décidé à se montrer. Ma Sportism Neo absorbe bien les coups de tête et le poisson arrive dans l’épuisette. Nous sommes impressionnés par la largeur de ce poisson, un véritable obus !

Loic Domergue du team sakura avec sa premiere truite lacustreLoic Domergue du team sakura relache sa premiere truite de l ouverture 2016Pour cette troisième et dernière journée de notre exploration, le temps est couvert, froid et légèrement pluvieux. Malgré les jambes engourdies par le froid, notre motivation est toujours là, intacte ! Nous savons bien que nous n’aurons que peu de touches, mais qu’il est aussi possible de tomber sur un vrai monstre.

Lac de barrage EspagneNous nous obstinons à couvrir du terrain en utilisant des longbill minnows, comme le Rush Diver 90 SP et ça fonctionne plutôt pas mal ! ;)

truite lacustre au rush diver 90 de sakuraIl semble que la couverture nuageuse qui a obscurcit le ciel rendent les truites un peu plus actives qu’auparavant. Aux abords d’une crique, Elian décroche une jolie truite, plutôt rageant lorsque les touches sont rares… Mais 5 minutes plus tard, il prend à nouveau une belle touche, cette fois s’est bien piqué et s’est encore costaud. Une superbe truite dans un décor de rêve, voilà de quoi être refait !

Maxi truite lacustre de Elian au rush diver 90 sakuraLe lancer suivant la séance photo sera sanctionné par une nouvelle touche ! C’est à mon tour d’être pendu cette fois. Nous venons d’avoir 3 touches en l’espace de 15 minutes, alors que jusqu’à maintenant il fallait une journée entière pour arriver à ce résultat !

Ma derniere truite lacustre de l’ouverture 2016 Loic Domergue guide de peche team sakuraHélas la frénésie ne durera pas jusqu’au soir et ce sera nos derniers poissons de ce trip, il faut déjà penser à rentrer. Cela donne quand même une idée du potentiel de ce lac lorsque les truites sont sur « ON ».

J’ai utilisé deux combos lors de ces 3 jours, la Trinis Neo casting 701 MH avec un Oxio CTi pour les pêches rapides de bordures. L’ensemble est très léger et je trouve qu’en float tube, le casting est plus reposant pour le bras. J’ai complété avec un ensemble spinning, une Sportism Neo 701 M couplée à un Siryx 2008. Le talon long de cette canne n’est pas le plus adapté pour la pêche en float tube mais pouvoir lancer le plus loin possible est très avantageux lorsque l’on pêche de grandes étendues d’eau.

En bref, ces quelques jours d’exploration nous aurons permis de découvrir des paysages de rêve autour d’un lac magnifique peuplé de poissons hors normes. Maintenant je n’ai qu’une seule idée en tête : y retourner dès que possible !

Fin de l’ouverture truite 2016 entre potes

A bientôt,

Loïc Domergue

www.guidagedepeche.com