Nous en parlions depuis un bon moment, mais finalement c’est un peu à la dernière minute que nous nous sommes décidés à valider une virée de l’autre côté de la frontière. Ben s’est chargé de réserver l’hébergement et la location du bateau chez Alcantara Pesca Evasion !

Bastien, doit s’y rendre deux semaines avant notre départ…  A son retour, il nous débrief’ rapidement. La pêche est sympa, l’endroit charmant, l’accueil génial, et les poissons présents en densité… Nous sommes refaits ! Mais surtout confiants et excités à l’idée de partir ! Seulement, la météo en décidera autrement. Les prévisions annoncées pour ce weekend nous font l’effet d’une douche froide. Plus de 30 mm d’eau pour nos 2 premiers jours ! Nous avons beaux rafraichir les Url des pages météos au fur et à mesure des jours, rien ne changera réellement !

Pour oublier ça, je vais passer deux longues soirées à optimiser ma SK-9370 avec une sélection idéale qui tient dans près de 4 kilos… Petite mais costaude cette sélecta !
boite sakura SK-9370 prete pour l'espagneLe jour « J » est arrivé ! A la débauche, je récupère Bastien, puis Benoît, et on s’arrête rapidement chez Yon récupéré de précieux impers en toile cirée. La route de nuit va s’avérer être une épreuve…. Sur les coups de 4h00 une pause s’impose, on organise un coma fulgurant de quelques heures pour tout le monde ! Finalement nous arriverons sur place aux premières lueurs du jour, et serons accueillis par Maïté et Patrice avec un bon café !

A mesure que le jour se lève, la météo se dégrade gentiment mais surement ! Le temps est compté, alors nous déchargeons le matos et préparons les cannes sans perdre de temps. Une heure plus tard, nous voilà installés dans l’Alumacraft et partis pour explorer le lac, où plutôt le bras de rivière que Bastien avait bien pêché précédemment. Le vent se lève et s’engouffre bien dans ce canyon, les poissons en profitent pour se poster sur les pentes des pointes exposés au vent et au courant. C’est Bastien, notre local de l’étape qui ouvre le bal !
bastien nicolay bass au jig a alcantarasandra premier jour au jig sur alcantaraPour ma part, je profite de quelques « passages à vide » pour siester et récupérer de ce trajet infernal en mode « Easy Rider »…A la fin de cette journée relativement courte, nous n’avons pas appris grand-chose sur la pêche, mais nous avons découvert un lac magnifique et nous nous sommes bien reposés !

Bien, nous en a pris. Car le lendemain, au réveil se sont des seaux d’eau qui tombe du ciel ! Une véritable douche à pleine pression arrose toute la région ! On a beau faire traîner le petit déjeuner et les préparatifs, l’accalmie tant espérée n’arrive pas. Même équipés de cirés et de multiples couches étanches nous ne sommes pas rassurés quant à notre étanchéité ! Les pronostics sur notre départ retardé ou notre retour anticipé vont bon train. Mais nous voilà partis dans un bras de rivière différent de la veille. Assez rapidement la pluie va avoir raison de notre navigation à pleine vitesse, et la première pointe en vue est salvatrice. Afin de ne pas perdre trop de temps nous n’explorons que ces dernières ! Les pluies torrentielles forment des rivières dans chaque fond de baie, elles charrient une eau boueuse et fraîche qui pourrait déstabiliser la pêche dans ces zones. Nous éliminons donc les baies de notre programme touristique de la journée. Après avoir passé la matinée à jouer à saute-mouton en se déplaçant de pointe en pointe vers l’amont, nous constatons que les touches se font plus rares, mais surtout que la topographie de la pointe détermine un rôle primordial dans la qualité de sa population.

sandre tanguy marlin alcantara d2 sandre 2 tanguy marlin alcantara d2La configuration idéale, est lorsque la pente est moyennement prononcée et que la profondeur se stabilise entre 3 et 6 mètre (en formant un genre de « marche »). Alors là ! Il se passe forcément plusieurs actions !

Etant 3 à pêcher sur le bateau, nous ne nous éternisons pas à insister, et faisons naviguer le bateau autour du spot de façon à ce que tout le monde en profite et que les chances soient quasi égale. Pour cette prospection relativement rapide, j’ai privilégié 2 combos :

Le jig sert quasi uniquement à explorer rapidement des postes vraiment trop encombrés pour y envoyer un crankbait. Vous l’aurez donc compris, c’est le crankbait qui va représenter la majeure partie de ma pêche ! Étant donné que les poissons se montrent particulièrement actifs dans cette profondeur comprise entre 3 et 6 mètres, j’opte pour le Golem Crank 400 F et le 600 F.

selection golem crank 400 pour alcantaraCes leurres plongent rapidement, et évoluent dans les profondeurs souhaitées. Le but du jeu consiste donc à envoyer le leurre le plus loin possible, et le plus près de la berge, afin que celui-ci soit perpétuellement en contact avec le fond jusqu’à ce que la profondeur devienne trop importante (supérieure à 5-6 m). C’est le principe du « bottom tapping ».

prospection pointe aux crankbaits-sakuraCette pêche active est agréable ! Rapide et tonique, elle évite de se concentrer sur la douche permanente qui nous recouvre et qui nous oblige à garder la tête basse ! Nous enchaînerons quelques jolies prises, dont un joli bass de + de 50 cm au jig pour Bastien !

bass 50 bastien nicolay rubber jigN’en pouvant plus de toute cette flotte, il est grand temps d’aller se mettre à l’abri de ce déluge qui lave la région entière ! Ce soir, Maïté a mis les petits plats dans les grands, elle nous a préparé des cailles. Régalade !

les cailles de maïté a Alcantara Pesca evasionPour changer, on se lève avant le lever du jour et nous n’entendons pas de pluie…. Ce matin le ciel est gris, mais pas une goutte ! On fait rapidement nos bagages et chargeons la voiture à la hâte. Direction la mise à l’eau.

Comme la veille nous sommes remontés en amont jusqu’à ne plus avoir d’activité, aujourd’hui nous décidons de faire l’inverse. On naviguera pendant trente bonnes minutes avant de stopper le bateau devant une belle pointe qui sera notre point de départ pour cette dernière journée.

On commence tous en utilisant les mêmes titulaires que la veille…. Rapidement, quelques sandres montrent le bout de leur nez… Puis après une heure de pêche, le compteur commence à s’accélérer !

tanguy sandre golem crank 400 sandre tanguy marlin en lineaire release sandre tanguy marlinLe crank va être plus régulier que le reste, à condition de toucher le fond !

bavette golem crank 400Lorsque la bavette du crank commence à heurter le fond, il est important de ne pas ralentir sa récupération. Ne soyez pas effrayés par le risque d’accroc ! Prenez conscience, que chaque fois que votre leurre heurte une roche, une branche ou un quelconque obstacle, la bavette ayant des bords ronds va faire pivoter le leurre, et lui donner un changement rapide de nage et de direction particulièrement attractif ! En produisant ce comportement imprévisible, le leurre devient presque naturel et dissipe son aspect mécanique. Sur Alcantara, les berges que nous privilégions sont pourvues de massifs d’ardoises, et parfois le crank se retrouve bloqué dans celles-ci. Dans cette circonstance, il est bon de rappeler que les Golem Crank possèdent une haute flottabilité ! De ce fait, lorsqu’ils se retrouvent bloquer, il suffit de tendre très légèrement sa ligne et tirer sur celle-ci avec ses doigts (comme on le ferait pour jouer de la guitare). En imprimant de petites impulsions entrecoupées de détente de la ligne, le crank va pouvoir se libérer et remonter lentement. Toutefois, tenez-vous prêts ! De nombreux poissons profitent de ce moment pour attaquer cette proie qui s’est subitement terrée dans les roches pour refaire surface de façon quelque peu désorientée !

bottom taping sakuraC’est d’ailleurs de cette façon que je piègerai mon plus gros bass du séjour !

bass 47 golem crank 400 alacantara mesure bass sur toise sakura release bass 47 sur alcantaraLe temps est presque de la partie ! On aperçoit régulièrement un bout de ciel bleu. Ouf !

bass tanguy marlin alcantara derniere journee bass au jig avec players casting 682mh bass alcantara au shad par bastien nicolay   compteur poisson sur alcantara troisieme journee ambiance troisieme journee sur alcantara lac de alcantara Les poissons fêtent ça aussi de leur côté et s’activent tellement que nous finirons la journée à plus de soixante poissons.

doublé bastien et benoit bass moyen de alcantara last zander sur alcantara au golem crank 400Seulement voilà… la pluie revient et il faut croire que nous y sommes devenus allergiques ! On s’esquive rapidement pour se mettre à l’abri.
la pluie arrive sur alcantaraAu réveil nous irons rapidement faire un tour au shop local, pour faire le plein en prévision d’un prochain retour !! ;)

Un grand merci à Patrice et Maïté de Alcantara Pesca Evasion, ainsi qu’à Benoit et Bastien pour ce weekend … à refaire rapidement !

Tanguy