Thanks !

Cela fait quelques temps que je n’ai rien publié, mais j’ai passé beaucoup de temps sur l’eau ces deux dernières semaines. Je tenais une nouvelle fois à vous remercier pour l’ensemble des messages que vous m’avez adressés suite à cette quatrième place lors du Bassmaster Central Open sur la Red River. Expérience fabuleuse, qui je l’espère, n’est qu’un début.

Sakura au Bassmaster Central Open

Je ne vais pas détailler ici ma stratégie et l’ensemble des techniques que j’ai employées, puisque je réserve ça à un magazine, mais voici les leurres que j’ai utilisés :

Senko 4’ et 5’ (Gary Yamamoto), Worm 6’ (Gary Yamamoto), Jig+ flapping craw (en swimming), jig+ Slit Shad (en cranking). Tout ça sur une canne casting FURIOZZA 7’4 H et sur deux spinning FURIOZZA 7′ ML et 7’1 M.

JC David Pro Staff Sakura

Le week-end dernier j’étais sur Toledo Bend pour assister au Bassmaster Elite Series. Un show assez incroyable lorsqu’on est habitué à participer à des compétitions en Europe.

Basmaster Elite SeriesDes pêcheurs légendaires dans la foule

J’en ai profité pour suivre quelques pros, faire des photos, mais également pour pêcher un peu. Exactement la même pesée deux jours de rang. Quinze livres cinq. Jerkbait (RUSH DIVER 90 sexy shad) et swimbait (SLIT SHAD 4′ sexy shad) m’ont permis d’attraper mes poissons dans une hauteur d’eau variant de sept à douze pieds le premier jour. Et j’ai pêché au buzzbait le deuxième jour pour « boucler » mes cinq poissons en moins d’une heure. Très agréable cette petite pêche en surface.

Un joli bass pris sur matériel Sakura

J’ai ensuite pris la direction de Lacassine, pour tenter une nouvelle fois de prendre un gros poisson. Bien m’en a pris puisque j’ai battu mon record en capturant un sept livres en flipping.

Un joli bass pris sur matériel Sakura

Deux belles semaines qui s’achèvent. L’école se termine ici dans quinze jours. Je vais me concentrer sur la rivière, disputer un tournoi de club, de nuit (!!!) sur Toledo Bend, puis je prendrai la direction de l’Oklahoma pour aller pêcher l’Arkansas River en vue de la dernière étape du Bassmaster Central Open. Il sera alors temps de rentrer en France pour quelques semaines et aller s’échouer à Groix en passant par Bordeaux et Paris …

A très vite.
JC