Test de la Shinjin SIS 702 UL, Spéciale Rockfishing

SIS 702 UL, SPÉCIALE ROCKFISHING

SHINJIN SIS 702UL - Spéciale RockfishingLors des fêtes de Noël , je suis descendu voir de la  famille au Pays Basque. Ayant anticipé ce petit voyage, j’ai emmené ma nouvelle Shinjin 702 UL « Rockfishing » afin de la tester .

J’ai donc appelé Yon qui habite sur Tarnos et que j’avais rencontré sur le Défi  Predators Ouest, pour qu’il me fasse découvrir cette pêche et le secteur où avait eu lieu la première compétition Rockfishing « Atlantique » d’Anglet. Depuis petit, car j’ai habité non loin de là  pendant près  de  10 ans, je rêvai de tester ce petit port de plaisance. Au niveau du matos, les infos glanées m’ont fait être très soucieux du nombre de têtes plombées à avoir d’avance. En effet, les zones portuaires sont gourmandes en jighead…Donc, j’avais monté des têtes maisons en 2 g , récupéré des têtes plombées Sakura Makaira  0.5/1.8/2.5/3.5 g et des têtes plombées Racing Jighead de Molix en 2.5 g muni d’une brosse anti-accroc.

Au niveau des leurres : Yamamoto 100 % avec les  Yama Minnow phospho 2 »,  les  Grubs  2’’ et kut tail en 3.5 et 4 ». Quelques autres leurres drop shot feront aussi partie de la fête !

Nous avons attaqué en pleine eau sans réussite, puis nous avons commencé à « pitcher » près des pontons pour enfin trouver quelques bars actifs. La prise de contact avait lieu à la descente ou carrément sur des animations en « yoyo » sur le fond ou en entre deux eaux. Yon m’a carrément fait une démo sur la première heure avant que je rattrape un peu son avance. Le froid et le nombre de têtes perdues nous a ensuite persuadé de clôturer cette session plutôt sympa.

SHINJIN SIS 702UL - Spéciale RockfishingSHINJIN SIS 702UL - Spéciale RockfishingLa canne a parfaitement réagit avec une détection des  touches les plus sensibles vraiment exceptionnelle. Cette pêche m’a fait penser aux pêches d’hiver à gratter mais dans un cadre bien différent et tellement dépaysant. Au total, 6 bars (louvines) posèrent pour les photos.

Le surlendemain, nous avons remis ça. Étienne, descendu sur les Landes, nous a rejoint pour participer à une  seconde session «on the rocks».

Dès mon arrivée, les 2 compères : Yon et Étienne ont commencé à toucher des muges. Le banc était situé relativement loin, mais la longueur de la canne, son action et ma tresse en 5 lbs me permirent de propulser des leurres de 2.5 g à une vingtaine de mètres, au beau  milieu de celui-ci.

Le nombre de touches inferrables à la descente était impressionnants, mais  en alternant « do-nothing » et grattage en règle, les muges curieux vinrent goûter nos leurres et … se piquèrent plus souvent à nos hameçons.

SHINJIN SIS 702UL - Spéciale RockfishingLa canne a travaillé à merveille sur toute sa longueur pendant les combats avec les mulets. Quand on connaît un peu ce poisson et que l’on voit la puissance de ses rushs, je peux vous assurer que je me suis régalé avec une canne si fine !!!

La deuxième partie de la soirée, la traque du bar s’est malheureusement avérée infructueuse ; ils avaient apparemment désertés la zone. Heureusement, pour nous remonter le moral, le petit Bayonne n’était pas loin …

Merci à Yon pour ces sorties.

Thomas Parodi pour Sakura… BANZAÏ !!!