Sur les eaux hollandaises

Quand Tanguy et Joss m’ont proposé de se joindre à eux pour un petit trip de 4 jours sur les eaux hollandaises, je n’ai pas hésité longtemps ! L’idée de pêcher un nouveau lieu, qui plus est plus accompagné d’un bon guide en la personne de Joss, me motivait particulièrement.

Le but de ce petit séjour était donc de découvrir ce nouvel endroit dont on m’avait si souvent parlé et aussi tester quelques nouveautés à venir dans la gamme Sakura 2018. Après un vol Bordeaux/Amsterdam assez rapide nous retrouvons Joss et partons directement pour la mise à l’eau. Le lac immense a été totalement modifié par la main de l’homme, mais malgré ça, le paysage reste assez naturel et possède une incroyable quantité et diversité d’oiseaux venus nicher sur ses berges.

moulin sur les berges en hollande

Rapidement on se rend compte que lorsque le vent se lève la navigation peut vite être compliquée sans un équipement adapté. Il faut aussi faire avec le bal incessant des énormes péniches et barges chargées comme des mules qui lèvent de belles vagues : vigilance obligatoire !
canal et peniche en plein passage sur cette session en hollande
Nous sommes donc opérationnels vers 12h00, et Joss nous donne la tendance du jours en quelques infos claires. Pour faire court : les brochets sont sur « OFF » ! Nous allons donc commencer en nous rabattant sur des postes a percidés en quittant le lac et retrouvant un énorme canal de plusieurs centaines de mètres de large. Les berges ont des pentes avec des déclivités raisonnables tantôt tapissées d’herbes ou de cailloux. Le choix des armes est vite fait. J’opte pour un DEUS 4’’ coloris « Kaleido Star » sur une tp de 10g sur ma Players Spinning 702 ML+ histoire de « gratter » des postes précis et prometteurs, et j’équipe ma Trinis 701 MHG avec un chatterbait SWINGER en 1/2oz pour ratisser large.

premier poisson de ben en hollande sur la players 702 ml+ sakura

Tanguy préfère prospecter au hard bait et opte pour longbill minnow Rush Diver 90 SP sur une des nouvelles cannes spinning  2018 : la ICONIC 702 ML.

premier poisson pris sur la nouvelle ICONIC Spinning 702 ML+ SAKURA

Quant à Joss, il attaque en pêchant plus creux le pied de la cassure avec un shad un peu plus volumineux.

premier sandre de joss pendant notre trip en hollande
Nous n’avons absolument pas les mêmes approches de la pêche que Josselin. Lui étant à la recherche de « LA » touche, pêche lentement et méticuleusement les cassures alors que Tanguy et moi sommes moins regardants sur la taille des prises et plus en mode « mort de faim », à essayer de trouver des poissons actifs en les faisant réagir sur des animations plus rapides. Les deux options s’avéreront payantes puisque très vite les premiers poissons montent au bateau et la taille moyenne est loin d’être modeste.

sandre sunshine josselin mouchene team sakurasandre au L16 shad baby par benoit claverie
Malheureusement l’activité retombera assez aussi vite et une bonne partie de l’après-midi sera très calme. Cette tendance sera confirmée par un échange avec les locaux au sortir de l’eau : le début d’après-midi rime avec la fin des touches…. Dixit : « A 14h tu peux ranger ! »

On attaque la seconde journée aux aurores et ça s’annonce encore délicat pour les brochets… En effet: pleine lune, grand soleil, des herbiers assez denses qui adorent s’agglutiner sur les leurres en les rendant peu attractifs… Bref des conditions pas terribles. Nous décidons tout de même d’aller tenter notre chance sur de grands plateaux recouverts d’herbiers, ce qui me convient tout particulièrement, habitué à ce genre de biotope sur les grands lacs du Sud-Ouest. Mais comme prévu, les brochets sont complètement éteints, hormis Tanguy qui nous fait un brochet correct au spinnerbait Monsoon sur la nouvelle ICONIC Casting 702 MH… Parce qu’il parait que le spinnerbait ça ne marche pas sur les brochets hollandais 😉

brochet du matin pris au monsoon sakurabrochet du matin pris au monsoon 2nouvelle canne sakura ICONIC Casting 702MH

Nous ne sommes là que pour très peu de temps et bien que les brochets géants peuplant le lac nous intéressent particulièrement, nous décidons tout de même de repartir tenter notre chance sur les percidés et prendre un quota de touches.

Nous parvenons à tirer notre épingle du jeu à grands coups de Swinger chatterbait pour moi, et de shad pour mes deux compères (plus particulièrement le DEUS 4’’ dans cette fameuse couleur « Kaleïdo Star »).

belle perche de benoit claverie en hollande team sakuraLe swinger chatterbait SAKURA de benoit claveriegrosse perche prise au shad BIWAA DEUS 4 kaleido star belle perche de josselin mouchene pris au shad

Comme prévu, la réussite a lieu dans la fin de matinée avant qu’en milieu d’après-midi l’activité ne retombe complètement. Nous parviendrons tout de même à toucher quelques poissons. Nous nous étonnons de la qualité des prises ! Pour notre plus grand plaisir chaque touche (qui n’est pas ratée…) se solde par un poisson vraiment correct!  Calibrage moyen des perches?…. 45cm !

grosse perche prise au swinger chatterbait sakura grosse perche prise au shad à vue par josselin mouchene team sakura en hollande grosse perche pris au shad biwaa deus 4 kaleido star grosse perche de 45 prise par josselin mouchene en hollande gros sandre pris par josselin sur sa players 702 ml+ good perche caught with a biwaa deus shad in canal big perch on swinger chatterbait sakura by benoit claverie nice zander caught in holland by benoit claverie team sakura
Dans la soirée, nous décidons de retenter notre chance sur les brochets sur un poste où la veille des potes de Joss avaient loupé un beau poisson. Comme à son habitude, Joss monte un shad. Sans se consulter, Tanguy et moi montons directement des spinnerbaits Monsoon. En effet, le temps est parfait pour cette technique et nous allons soigneusement peigner une longue bordure de roselière. Joss place le bateau parallèlement à la berge et avance lentement afin de ratisser chaque mètre carré. Nous approchons du poste sur lequel le poisson de la veille était placé. Il est toujours là puisque c’est sur mon Monsoon qu’il décide de se jeter. Le poisson est vite mis à l’épuisette grâce à la puissance de ma Players Casting 742H. Explosion de joie sur le bateau ! Joss semble soulagé de la réussite de cette grande mission qu’il s’était donnée : faire un métré sur ce court séjour. Le poisson est vraiment magnifique, très massif, et parfaite santé malgré une trace d’hameçon assez récente.

brochet de 102cm pris par benoit claverie team sakurarelease meter pike in holland by benoit claverie
Nous reprenons la pêche et après quelques lancers c’est au tour de Tanguy de perdre sa canne sur lancer aussi étonnant qu’improbable !… Heureusement il manie les baguettes à la perfection, et récupère celle-ci grâce aux combos disponibles à ses pieds avant l’inévitable. Un belle action inattendue qui nous a fait rire pendant un long moment! Puis quelques lancers plus tard c’est à son tour de prendre un poisson correct, toujours au spinnerbait MONSOON sur la nouvelle canne ICONIC Casting 702 MH !

joli brochet pris au spinnerbait monsoon dans l'épuisettenice pike caught on monsoon spinnerbait by tanguy marlin sakura product manager
Le temps en Hollande peut être particulièrement changeant et au troisième jour c’est la tempête sur le lac ! Un temps couvert, des vagues, du vent ! En bref, nous lançons l’opération BROCHETTE !

benoit dans sa combinaison sakura pret a affronter le gros temps

Les postes habituels de Joss sont un peu délicats à pêcher et surtout à atteindre car la navigation est vraiment chaotique, nous nous arrêtons tout de même sur l’un d’entre eux. Au premier lancer Josselin attèle un poisson correct, mais c’est le chaos total… l’électrique ne suffit pas à maintenir le bateau, ni même à contrer la dérive… Il faut partir ! C’est donc sur des spots de repli que nous allons réellement attaquer la pêche.
Canne MH pour Tanguy qui ne quitte plus sa nouvelle ICONIC Casting 702MH, Players Casting 742XH pour Joss, et Player Casting 742H pour moi. On sort les S’Trout, Slit Shad 175, Monsoon, les tout fraîchement démoulés JACKAX SHAD, et c’est parti pour le ponçage de ce fond de baie protégée. Les premières touches ne se font pas attendre, les poissons sont très localisés sur des haut-fonds remplis d’herbiers aux abords d’une tranchée subaquatique profonde. Le vent rend les dérives difficilement contrôlables mais Joss parvient à placer le bateau au mieux et nous permet de prendre un bon nombre de brochets calibrés à une taille vraiment correcte. Belle occasion pour lui qui testera les nouveaux JACKAX Shad qui sortiront à l’automne. Encore une nouveauté qui promet ! Les poissons sont tellement localisés que nous nous permettront même le luxe de faire un doublé avec Joss.

big zander de josselin pris au slit shad 175 sakura joli brochet pris dans la tempete par benoit claverie team sakuradouble de brochets pour josselin et benoit team sakura en hollandemise a lepuisette dun joli brochet pris avec la nouvelle ICONIC casting 702MH sakurajoli brochet pris sur la nouvelle ICONIC Casting 702 MH sakura par tanguy marlin jackax shad sakura 2018 new product

Après quelques heures, l’activité s’efface au fur et à mesure des multiples dérives que nous répétons sur ces quelques centaines de m². La météo est toujours exécrable, la fatigue accumulée nous incite à nous rentrer au bercail. Cependant cette petite frénésie carnassière nous a donner un bon aperçu de ce que pouvait la donner la pêche lorsque toutes les conditions sont réunies… Autant vous dire que cela peut être assez fou !!

 

Pour cette dernière journée qui nous attends le temps est compté… Nous devons embarquer sur le vol de 16h… La météo est bien plus clémente que la veille, nous avons pris soin de préparer toutes nos affaires pour sauter dans la voiture et repartir au plus vite avant la fin de la session.
On décolle plus tôt histoire d’en profiter un peu plus. Pour ne pas déroger à la règle et vérifier une nouvelle fois que les brochets ne sont pas joueurs, nous nous arrêtons sur qqs spots connus de Joss, mais rien ne se passe… pour changer.

Direction les sandres et les perches sur le canal qui nous avait bien réussi il y a deux jours. On se décide un peu par hasard à pêcher un peu + creux et s’est finalement les sandres qui vont pointer le bout de leur nez sur le bateau. La taille moyenne des prises est correcte, même si ce ne sont pas des monstres leurs touches sonnent comme des gifles ! 😉

perche prise en verticale verticale par josselin mouchenesandre pris en lineaire sur le canal avec la nouvelle ICONIC Spinning 702 MLaction verticale avec la canne sakura ICONIC spinning 702 ML sandre pris sur un shad biwaa tailgunr coloris kaleido star visu des nouvelles cannes SAKURA ICONIC en phase de test

La concentration et la lenteur de cette pêche accélère encore un peu plus le chrono, et il est déjà l’heure de prendre la direction de la mise à l’eau !

Malgré des poissons assez peu coopératifs la qualité des prises sur ce lac est vraiment exceptionnelle, et donne toute la dimension de la densité et qualité du cheptel piscicole de ce lieu. Mais la pêche en Hollande ne s’improvise pas, la météo et la taille des lacs rendant les choses vraiment très compliquées sans un bon guide, une bonne approche et un paquet de recherches !

Un grand merci à Joss qui s’est plié en quatre pour nous, nous a permis de découvrir ces grandes étendues, à partager avec nous ses connaissances, et de nous avoir supportés. Il me tarde déjà de revenir, mais peut-être sur une autre saison histoire de goûter un peu à d’autres techniques comme la verticale par exemple. 😉

BENbenni devant un moulin en hollande