Shore Session

SHORE SESSION VOLUME 1

Le début Avril est généralement synonyme de première pêche du bord. L’occasion rêvée de tester les nouveautés patiemment montées et préparées pendant l’hiver. C’est donc avec un bon stock de Slit Shad 4″ coloris 2013 que je suis allé explorer la semaine dernière quelques spots pas très loin de chez moi (l’avantage d’habiter en bord de mer). Les coefficients de marée étaient parfaits, et la hauteur d’eau juste pile poil en ce début de soirée.

J’attaque donc avec un coloris Sexy Shad, monté sur un tête 3.5g . Le spot en question est une cuvette de sable juste avant une accélération de courant, les poissons sont généralement postés en limite, le nez dans le jus. Quand à l’animation, rien de plus simple, une fois le contact pris avec le fond, c’est récupération linéaire, le plus lentement possible, au ras du fond. Si les poissons ne réagissent pas, quelques petites accélérations, en levant la canne, suffisent parfois à décider les récalcitrants. Aujourd’hui, pas de problème particulier, ça croque dès le premier passage, après un bon « POC » dans ma tresse, je ferre le 1er poisson de la soirée, pas loin de 50 cm et vraiment plein de jus.

Bar au Slit Shad SakuraBar au Slit Shad Sakura

Après avoir remis le gazier à l’eau, je continue à peigner le spot, et encaisse une deuxième touche un peu bizarre, où je ferre dans le vide, mais ça gigote quand même au bout du fil. BINGO j’ai compris, c’est une pipistrelle (NDR: une chauve souris) qui s’est emmêlée les pinceaux dans ma tresse, heureusement elle arrive à se libérer toute seule sans massacrer ma 8 brins.

Je continue à prospecter le spot, mais la hauteur d’eau commence à baisser, ce qui a pour effet d’accélérer le courant; je passe donc sur un coloris Natural Shiner (celui du kit spécial SW), à la texture plus raide, qui se fera un peu plus remarquer dans ces conditions. Montée sur une tête 3.5g , c’est parfait pour raser le fond sans crainte de s’accrocher. Au premier passage, c’est un pin’s qui gagne le droit de se faire tirer le portrait, avec un piercing gratos à la clé et un retour à l’envoyeur. De quoi frimer toute la soirée devant ses potes…
Bar au Slit Shad SakuraQuelques minutes après, je prends une grosse sacoche au ras de la cuvette, je ferre, et CLAC ça pète au ferrage, et je me prends en prime la canne en pleine tronche…ça c’est fait, mais j’aurais du m’en douter, car j’avais un micro nœud foireux sur mon fluoro, au ras du raccord, et j’avais eu la flemme de refaire mon BDL dans le noir…Si ça se trouve en plus, c’était THE BIG ONE, celui dont tout le monde rêve… Après avoir refait mon bas de ligne, j’enchainerais 4 autres poissons avec le même leurre, dont 2 largement maillés.
Bar au Slit Shad SakuraBar au Slit Shad Sakura

6 poissons en 1h30, premier test réussi pour les nouveaux coloris et textures de Slit Shad, à suivre avec du plus lourd à la clé ;-)

Sylvain GARCIA