Sandres au leurre souple

Avec les premiers frimas enregistrés dans le sud, les Sandres se sont mis en activité. J’ai rendez-vous avec Tristan sur un bief du Rhône afin de pêcher quelques heures pour vérifier et se remettre en jambes après un automne dédié au Black-bass.

Nous arrivons sur l’eau au lever du jour, le niveau est très bas et le débit très faible ce qui ne nous facilite pas la tâche. En principe, lorsque le niveau et le débit sont supérieurs à la normale, cela rassemble les « Bait Fish » (poisson fourrage) qui se mettent naturellement à l’abri du courant et ce qui permet donc de localiser plus facilement les beaux sujets. Là, c’était tout l’inverse et cela allait être plus compliqué. Mais motivés comme d’habitude, nous partons  prospecter plusieurs postes qui nous semblent poissonneux.

Rapidement, les touches se font sentir. Tristan a opté pour un TailGunR Biwaa en 4.5″. Sa canne Trinis Verticale lui permet de ressentir les moindres gratouillis. Les Sandres sont tatillons et peu enclins à chasser dans cette masse liquide très calme. Ils tapent juste du bout du museau ! Grâce aux têtes Sakura Verticool, nous obtenons quand même un taux de ferrage élevé en y ajoutant un triple additionnel sur une fine empile ligaturée à l’œillet prévu à cet effet, sous la tête plombée.

Nous sommes équipés d’un sondeur Solix 15 afin de trouver les bancs de « Bait Fish » et en espérant qu’il y ait quelques poissons actifs en chasse dans les alentours. Au bout de 2h de recherche et plusieurs postes pêchés avec seulement quelques Sandres modestes à notre actif, nous trouvons enfin une belle zone avec de vraies boules de poisson fourrages et des Sandres un peu plus gros autour. Les touches ne se font pas attendre !

Pour ma part, j’utilise une canne Trinis TRSM 6’6″ Medium Light et un moulinet Siryx 2008 FD, très pratique avec sa bobine « match », peu profonde, qui permet d’utiliser de la tresse fine sans avoir à en bobiner des km ! Le nouveau moulinet spinning Sakura Widias reprend ce principe dans les tailles 2008 et 4008 FD de la gamme 2018.

En ce qui concerne le leurre et après plusieurs changements de coloris, j’ai fini par opter pour un Slit Shad en 4″ blanc (051- Peppermint)…c’est une valeur sûre dans de nombreuses conditions.

Même s’ils ne sont pas très gros, les Sandres sont bien là et les touches s’enchaînent. Nous passons un bon moment ! C’est toujours amusant de pêcher le sandre au leurre souple dans ces conditions.
Slit Shad Vs TailGunR, …égalité parfaite !

Finalement, une fois bien repérés, nous mettons au sec et relâchons une vingtaine de poissons, mais hélas aucun gros sujet ! Tristan décide de finir la journée avec un leurre un peu plus gros afin d’essayer de capturer poisson plus massif et pour cela il utilise un Deus en 4.5″. Moi, je reste au Slit Shad 😉

Mais rien n’y fait, la taille des poissons n’augmente pas. Le banc était bien actif et assez dense mais uniquement constitué de poissons de talle moyenne. Enfin, le principal c’est d’avoir su les trouver et d’être parvenus à déclencher un grand nombre de touches. Pour ça les Slit Shad et les leurres souples Biwaa ont répondu présent.
Il est 12h30 et nous décidons d’en rester là pour aujourd’hui. Espérons que les précipitations neigeuses de ces derniers jours feront monter les niveaux ainsi que les débits pour concentrer encore un peu plus les bancs de blanchaille et les gros Sandres.

 

A bientôt,

Quentin PABAN