Dans le dernier article (Golden Bay part.1) je vous parlais déjà du potentiel de la Golden Bay 802MH pour la pêche des gros poissons du bord. Ça tombe bien, l’automne est la meilleure saison pour aller « tâter du lunker ». Et pour avoir la chance de les toucher il faut parfois (même souvent) les cibler au maximum en choisissant des spots appropriés et/ou des leurres et un matériel adapté.

Histoire de voir, j’ai opté pour la deuxième solution en n’utilisant quasiment que la Golden Bay 802MH et des Slit Shad entre 5 et 7 pouces (12 à 18 cm) montés entre autre sur des têtes Koneel et Verticool avec un grammage variant en fonction de la profondeur.

Cependant, ne vous attendez pas à avoir beaucoup de touches en pêchant avec ce genre de leurre. Par contre elles peuvent être assez violentes. Les bars ne font généralement pas dans la douceur pour gober de bonnes bouchées.

Au niveau canne, la Golden Bay 802MH possède les caractéristiques appropriées à ce genre de pêche : une longueur de 2,44 m, compromis idéale entre distance de lancer, légèreté et réactivité ; une puissance de 15 à 55 g permettant l’utilisation de gros leurres ; et une action fast pour une pêche au leurre souple. Accompagnée d’un moulinet Alpax 4508 SW, cet ensemble semble taillé pour les gros !

Au niveau réserve de puissance et comportement en combat sur des gros poissons, elle ne m’a pas déçu ! Au contraire, elle en a dans le ventre ! J’ai pu la tester sur des poissons de 5 à 6 kg et je ne me suis senti en aucun cas impuissant. Histoire d’illustrer mes propos, voici quelques images de poisson (dont quelques 80 up) pris exclusivement sur des Slit Shad 5, 6 et 7″.

Superbe bar de 82cm pris par thomas gestin du team sakura bar de 70cm pris de nuit et du bord par thomas gestin avec un slit shad bar de 80cm pris au slit shad wakasagi de sakura encore un bar de plus de 80cm pris par thomas gestin enorme bar de 85cm pris par thomas gestin avec un slit shad de sakura Joli bar pris du bord avec un slit shad peppermint sur une tete verticoolN’oubliez pas que rechercher les gros poissons c’est bien, mais en prendre soin c’est mieux. Tous ces poissons ont été relâchés dans d’excellentes conditions. Pour cela, il est nécessaire de prendre beaucoup de précautions en les manipulant. Par exemple éviter de les transporter trop longtemps hors de l’eau par la bouche au risque de leur infliger de sérieuse lésion tant au niveau de la colonne vertébrale que de la mâchoire. La gravité étant bien supérieure hors de l’eau, imaginez les conséquences pour des animaux tels que les poissons une fois sortis de l’eau !

Ensuite, lorsque je dois mettre au sec un poisson j’essaie le plus possible de le laisser dans l’eau. Imaginez-vous devoir vous réfugier au fond d’un lac après vous être fait poursuivre par lion !!! Je pense que vos capacités d’apnée seraient très réduites. C’est un peu ce qui ce passe pour un poisson après l’avoir combattu. Une marre assez profonde pour recouvrir le poisson fera un excellent vivier naturel. Le poisson pourra ainsi récupérer tranquillement le temps de préparer votre appareil photo. Il suffira juste de le soulevez juste avant le déclenchement de l’appareil puis de le remettre dans l’eau une fois la photo prise. En effectuant ces gestes, les bars (même les gros) repartent très vite et sans même qu’on puisse les retenir, gage d’un retour en bonne santé.

catch and release bar de 85 cm

La pêche c’est bien, la pêche réfléchie c’est mieux !

A bientôt.

Thomas