Mousty… revival !

Comme je vous l’avais annoncé, mon séjour en Oklahoma fut l’occasion de tester quelques nouveautés. Le Mousty en faisait partie.

Cent vingt cinq millimètres pour vingt huit grammes, ce top water volumineux se lance à grande distance grâce à son système de transfert de masse. Munie d’une grosse bille « bruiteuse » (One Knocker), il appelle les poisson de très loin et est donc utile même lorsque les eaux sont troubles. Il réagit parfaitement bien dans le clapot en collant à la surface.

MOUSTY

Je l’ai trouvé très facile à manier, et sa trajectoire très rectiligne lors du lancer permet de rester précis. Pour pêcher avec le Mousty, j’employais une canne casting Furiozza 6’8 Medium, mais une Furiozza 6’8 Medium Heavy ferait également l’affaire.

Sakura Team USASakura Team USA

J’aime utiliser un nylon de gros diamètres (35 à 40 centièmes) lorsque je pêche avec des leurres de surface de « bonne taille », pour avoir un minimum de sécurité lors du lancer et c’est toujours plus rassurant lorsque je combats un gros poisson. Et puis encore une fois, le nylon flotte et n’inhibe pas l’action de mon leurre. Pour des raisons personnelles j’aime l’élasticité du nylon lorsque je pêche en surface, mais je comprends tout à fait que certains préfère la tresse. Dans ce cas je leur conseillerai d’essayer la Sensibraid 8X en 18 ou 24, pour découvrir sa grande qualité de glisse.

Sakura Team USA

Sakura Team USA

Un leurre à mettre entre toutes les mains, qui ravira débutants et spécialistes.
La prochaine fois je vous parlerai du Swinger, le nouveau chatterbait de SAKURA.

Stay tuned.
JC