Morocco Bass League

Les 19, 20 et 21 Mai 2017 avait lieu la première étape du nouveau circuit Morocco Bass League à Tamri. Année après année, les pêcheurs de bass marocains sont de plus en plus motivés par la compétition et organisés au sein de clubs et associations. Cette fois, c’est un « championnat du Maroc » qui voit le jour, fruit d’une concertation et collaboration entre 7 de ces associations !

Le lac de barrage Prince Moulay Abdellah de Tamri (Agadir) désormais en No-kill permanent pour le bass

 

La première épreuve vient de se terminer et nos deux équipiers Sakura nous font un débriefing de la façon dont ils ont abordé cette manche. Hatim et Mounir sont tous deux d’excellents pêcheurs et ont dû batailler ferme face aux conditions climatiques extrêmes et à la soixantaine de bassmen de plus en plus aguerris ! Le niveau ne cesse de s’améliorer, et ce, à un rythme fulgurant. Quand il y a du poisson on progresse vite !

Une soixantaine de bassmen marocains réunis dans un esprit amical et convivial mais ils restent de vrais compétiteursle comité organisateur de cette première manche de la Morocco Bass LeagueCette première manche était organisée par l’Association ISMAÏLIA

 

Hatim Boulhal

« C’est le jour « J » avec ce 1er rendez-vous de compétition de la saison au Morocco Bass League 2017-2018, un nouveau circuit en 5 manches, dont la 1ere qui s’est déroulé à Agadir du 19 au 21 mai dernier.
Le plaisir de revoir mes amis pêcheurs au début de la saison, couplé à l’émotion de la compétition faisait de ce premier concours de la saison un jour assez spécial !
Au petit matin je choisis mon spot de pêche, un choix stratégique à ne pas laisser surtout au hasard…un plateau peu profond avec une dénivelé pas assez marqué, eau claire avec aucune ride de vent, une température ambiante de l’air de plus de 30°C…la pêche s’annonce très difficile ! Ratissage rapide au lipless bien au fond, puis je tente quelques lancers au Senko en Texas rig…négatif !!! C’est rare par ici !

combo casting haut de gamme SakuraJe décide de changer de spot,une marche de plus d’une heure sous un soleil de plomb, changement de montage long BDL fluoro en 0.24 mm et Slit shad 5″ en montage texan lesté à 1,5 g…quelques lancers bien au fond cette fois, animation très soft et je capture mon premier poisson, un beau 51cm avec un joli combat sur ma canne casting Players MH. Photo et retour à l’eau rapide.

Hatim sait que le Slit Shad Sakura est un leurre indispensableLe Maroc et ses pêcheurs de bass font de gors effort pour préserver cette espèce en pratiquant le catch and releaseMatinée soldée par 4 jolis  bass grâce à mon blister de Slit Shad ! …La canicule s’installe, plus de 40°C à l’ombre et pas un souffle de vent. L’eau est très claire, il faudra attendre les dernières heures de la journée pour espérer mieux.
Une fin de session encore très difficile, un vent de face et des vagues déferlantes sur le bord rendant l’eau très turbide sur une barrière de plus de 20m du bord… c’est l’heure du Swinger 21 g couleur baby bass couplé à un trailer jaune fluo. Sur la Shinjin Neo Medium en 2,13m, il me permet de rajouter 2 bass au compteur.

Hatim Boulhal de la Team SakuraHatim Bob de la team Sakura avec un joli bassCe ne sera pas suffisant pour convoiter le haut du classement, résultat, je termine au-delà du top 10 de cette première date. Leçon du jour : ne plus laisser le moindre détails au hasard ! Comme quoi on apprend toujours dans notre passion…
Félicitations aux organisateurs, membres de l’Association Ismaïlia et félicitations au gagnant et aux lauréats du podium. »

 

Mounir El Beidori

« Ma tactique était d’être, dès l’aube, dans les endroits les plus reculés du barrage là où les bass avaient été plus tranquilles pendant la semaine passée d’ouverture de la pêche, mais, trop d’excitation peut-être, j »oublie mon sac de leurres et suit obligé de fouiner (avec leur assentiment bien sûr) dans les sacs d’autres participants et cibler les modèles qui me semblent incontournables qui me permettront de survivre ! Même en compétition, la solidarité et l’amicalité est de mise.

les combo Sakura ont bien rempli leur missionJ’opte pour une prospection rapide pour trouver les zones de regroupement du poisson et appliquer ma stratégie en tenant compte que le bass de début de saison sont peu mobiles et qu’il est important de leur passer les leurres au ras du nez à vitesse ralentie. J’attaque chaque spot avec les spinnerbaits Monarc s’il y a du vent ou des lipless crankbait Tantra Vib 70S couleur 016 si l’eau est claire et plus calme.

spinnerbait Sakura Monarc tout simplement indispensableAprès que lancers en éventails, de façon à couvrir une large surface couvrant presque 180°. Je repasse ensuite avec un Fat Ika couleur S535 si l eau est claire puis couleur 169 pour les eaux chargées. C’est une très bonne couleur dans les eaux peuplées de perches soleil. Bon, il ne faut faut pas oublier que je n’avais pas mes boîtes donc pas trop de choix des couleurs, mais j’ai la chance d’avoir pu dégotter ces basiques ! Mais surtout peu de variété pour équiper mon fagot de cannes et régir vite au moindre changement de conditions.

Mounir elBeidori de la team Sakura termine 5eme de cette compétitionMais finalement je parviendrai à boucler cette épreuve à la 5ème place avec 10 poisson de 40 cm. Ce qui était presque catastrophique au départ de la manche s’est finalement transformé en une vraie chance qui m’a forcé à adapter ma stratégie et à noter des erreurs que je pouvais faire en conditions normales d’équipement !

Ade Walker Mounir El Beidori et Hatim Bob de la Team SakuraAde Mounir et Hatim

 

Merci à Ade Walker de la Team Sakura et de Christian Jones pour leur visite et bravo à tous, organisateurs et participants. Rendez-vous à la prochaine épreuve. »

 

Bonne chance pour la suite les amis !
Franck