Louisiana Delta. Jour 3

Pour ce dernier jour, le temps s’est bien assombri et le niveau d’eau n’a pas changé. J’ai décidé d’aller au nord, pour découvrir d’autres canaux un peu plus sous l’influence des arrivées d’eau du Mississippi.

J’ai rencontré quelques pêcheurs sur les zones que j’avais repéré préalablement sur la carte. Tous étaient unanimes, le mois de janvier est le pire sur le Delta pour la pêche du bass. Comme je vous l’expliquais, le vent de nord assèche tout, et le Mississippi ne charrie pas encore d’eau de la fonte des neiges pour alimenter la zone. Pas simple donc.

bass pris au spinnerbait Sakura MonarcAprès un peu de navigation, j’ai commencé à pêcher le fond d’un canal où un très léger courant était perceptible. Les berges se resserraient et un alligator ma rapidement indiqué qu’elles étaient creuses… Le spot étant moins encombré qu’au sud, j’ai pu facilement y faire évoluer un Monarc. J’ai longé les berges en effectuant des lancers parallèles à celles ci, afin de faire réagir les bass et qu’ils sortent de leur cavité.

bass pris au spinnerbait Sakura MonarcMes lancers étaient courts pour favoriser la précision et le rythme. Je récupérais lentement et répétais mes lancers plusieurs fois. Pour ça, j’utilisais la Trinis Neo Glass en 6’6 medium, couplée à un Oxio CTi 6.3:1, parfaite pour ce genre d’exercice. Les attaques étaient franches et lourdes. Pas de gros poissons, mais la puissance qu’ils dégageaient était vraiment impressionnante pour une eau aussi froide.

Après une petite dizaine de bass, j’ai navigué en direction d’un dernier canal où j’ai pêché essentiellement en Texas rig (Flappin Hog Gary Yamamoto, canne Furiozza 7’4 Heavy, moulinet Oxio CTi 7.1:1). Cela m’a permis d’enregistrer quelques touches et de faire encore quelques poissons.

Pittching avec un leurre Gary YamamotoDeux jolis bass du Delta pris avec du matériel SakuraCes trois jours m’ont offert l’opportunité de découvrir un endroit sauvage, chargé d’histoire et au fort potentiel. J’y reviendrai dans quinze jours, en espérant que les canaux se remplissent à nouveau, afin que je puisse explorer de nouvelles zones et comprendre le comportement des poissons en temps normal.

Cannes et moulinets Sakura

Le week-end prochain je prends la route de Toledo Bend pour ma première compétition de l’année. Il annonce à nouveau un front froid deux jours avant. Décidément, je crois que ce lac ne m’aime pas beaucoup !

A bientôt,
JC