Labrax Iroise Cup 2011 Kayak Tour « Last but not least ! »

Ce week-end, les bateaux et les kayaks avaient rendez-vous pour une manche décisive pour le classement final.

En effet, il s’agissait de la dernière étape du Challenge Kayak Labrax et sur cette manche, en bateau, les Crenn et l’équipage Houssais-Jeanne jouait le tout pour le tout.

Labrax Iroise Cup 2011 Kayak TourCette étape avait été reportée mais cette fois-ci la météo est favorable et les 43 équipes dont 8 en kayaks ont pu pleinement profiter de la belle zone de pêche entre le Conquet et Portsall. Cette zone sera coupée en deux pour les kayaks avec une zone de « plages » au sud pour le samedi et une zone « rocheuse » au nord pour le dimanche, ceci afin de faciliter entre autres la validation des poissons par les commissaires (évitant ainsi les risques de mortalité liés au maintien des poissons dans des viviers parfois inappropriés).
Samedi matin après le petit déjeuner de 6h30, chacun se rend sur le port de Lanildut où j’ai passé la nuit après une petite session de rockfishing histoire de prendre la température de l’eau en testant du coup les protos SAKURA pour 2012 (A.J Stick et A.J Worm).

Après la préparation des kayaks, nous nous mettons à l’eau en direction de la sortie de l’Aber Ildut et chaque équipe part sur zone en mode finesse dans une eau cristalline sans vent. A 8h30 nous entendons au large les vrombissements des moteurs Verado 300cv, Yamaha et consorts signalant le début de la manche bateau.

Cette journée sera dure au niveau pêche pour nous car, malgré la demi-douzaine de poissons non maillés, nous ne réussirons à valider que deux poissons de 43 cm au forceps dans une coursive de sable entre deux platins de roches. Nous constaterons le soir que certains s’en sortent mieux avec 4 maillés pour Yvon HOUSSAIS et son coéquipier Raphaël, mais les premiers au général font capot, par contre le local de l’étape valide 3 poissons avec 142 points risquant ainsi de nous coiffer au poteau au classement général. Au repas du soir, les stratégies se définissent pour le lendemain, il est vrai qu’avec mon coéquipier Patrick LEBRETON nous préférons cette zone nord sur laquelle on avait remporté l’épreuve l’an dernier. Cette soirée est aussi l’occasion d’évoquer l’élimination de l’équipe bateau qui avait fait un passage trop près d’un kayakiste-pêcheur hors compétition, il est vrai que nous sommes peu de chose sur l’eau avec ces kayaks de pourtant plus de quatre mètres…ceci doit donner à réfléchir, surtout après l’allègement de la réglementation en vigueur !

Labrax Iroise Cup 2011 Kayak TourLe lendemain, au départ de la deuxième manche tout le monde réfléchit en constatant l’arrivée de la grande houle qui brise sur les têtes de roches à la sortie de l’Aber… « on y va…on y va pas ??? »
Finalement, chacun commence à pêcher en remontant vers le nord de la zone. Guillaume Gupaz et Loïc Urien, les locaux, enquillent déjà 3, 4 puis 5 poissons maillés…et nous, rien mais on y comprend rien !!! Il semble que ce courant marqué, qui contourne cet îlot rocheux abrite une bonne population de bars énervés, je finirai par toucher le premier fish en laissant planer mon Majikeel 125 dans le courant. Mais les fishes semblent méfiants à présent.

Puis, nous trouverons deux autres poissons que nous aurons du mal à faire valider en raison d’un black-out de VHF.
Il faut resté motivé, car de toute façon à ce stade et en raison du poisson de différence (de la veille) avec l’équipe de Guillaume, nous sommes arithmétiquement et fatalement à une longueur de la première place du Challenge Kayak. Je commence donc à pêcher pour le plaisir dans une bassine balayée par des mouvements de houle, et là c’est la fête 1-2-3-4…5 poissons en l’espace de 10 lancers entrecoupés par les aller-retours au bateau « commissaire » ! WAHHOOUUU… merci au repérage de l’an dernier qui m’avait permis de trouver ce spot salvateur !

Labrax Iroise Cup 2011 Kayak TourEn éliminant les plus petits poissons du quota (le 42-43-44-45 et le 46) j’en viens même à rêver pouvoir raccrocher la première place avec un lunker !!! Mon Majikeel ne ressemble plus à rien et maintenant il s’agit de faire claquer le wobbling de mon Punshad pour essayer de faire un 65-70 up. Mais rien n’y fera et nous finirons avec 246 points soit 2,46 mètres de bars avec 15 cm de plus que Guillaume PAZAT et Loïc URIEN qui finiront quand même premier au général !

Bravo les gars c’est génial une finale à couteaux tirés !!!

Petite consolation, nous gagnerons cette manche de dimanche ex-aequo avec Yohann HOUSSAIS au général bateaux/kayaks !
Le matos qui a fait la différence ce dimanche : un kayak l’Abaco 420 sur lequel on est super à l’aise lorsqu’il s’agit de slalomer dans la houle, aider par la pagaie Select LABRAX me permettant d’allumer si besoin en ayant de l’appui par mer formée et toujours l’incontournable Majikeel SAKURA.
A++
Nicolas HUGUET.