Jackax, la confirmation

La première fois que j’ai eu les premiers protos du Jackax en main, j’ai rapidement su que c’est un leurre qui allait fonctionner et avec lequel j’allais pouvoir simplement me faire plaisir tout en remplissant ma mission d’ambassadeur de Sakura. Un an plus tard, je peux commencer à faire le bilan avec vous : ma première intuition était la bonne ! Silures, Sandres et de nombreux Brochets sont venus croquer dans ce shad de 20 centimètres pas si volumineux que ça et dont la lente ondulation le rend irrésistible de janvier à décembre.

 

Le coloris tout comme la forme du corps sont celui d’un prototype qui pourtant fonctionnait déjà (décembre 2017)

 

J’ai pris mes premiers brochets à l’aide du Jackax du printemps à l’automne 2017 avec des prototypes en pêchant assez haut au dessus des herbiers, je montais alors mes Jackax principalement en Shallow rig par facilité de pouvoir rapidement changer le grammage, les attaques étaient à vue, c’était le pied.

 

Le montage Shallow rig sur plomb poire permet de changer de grammage en moins de 5 secondes

 

Puis l’hiver arrive et les poissons sont redescendus bien plus profond, je valide alors assez rapidement le pouvoir attractif de ce shad sur des pêches beaucoup plus creuses et sur un montage 360°, je ferai d’ailleurs une brève vidéo à l’époque.

 

 

La nouvelle saison 2018 arrive et le Jackax sort officiellement. Le Jackax est vendu à l’unité en magasin de pêche à un prix carrément sympa et il rencontre un franc succès auprès de tous les salons que j’ai l’occasion d’animer. Les coloris sont assez sobres mais travaillés pour être efficaces avec un maximum de stimulis et il semblerait que les pêcheurs ne s’y trompent pas…

 

Ici 3 coloris de Jackax passés au révélateur UV : sobres, polyvalents et efficaces !

 

C’est l’ouverture et j’ai désormais une grosse boîte de Jackax en ma possession (mouhaha), je vais pouvoir m’amuser, en faire profiter les copains et prendre du plaisir tout simplement !

Sub-surface, linéaire, dent de scie… toutes les animations peuvent fonctionner avec ce leurre et les premiers poissons de cette nouvelle saison ne tardent pas à venir carrément le coffrer.

 

Un Jackax Fire Tiger monté ici en 360° sur tête plombée de 20 grammes

 

Mais la vraie surprise vient des sandres que j’enchaîne avec ce leurre sans réellement les chercher et bien souvent ce sont des sandres de taille modeste qui viennent tout de même coffrer les 20 centimètres !

 

Il est où le Jackax il est oùùùùùùùùùù ?

 

En ce début de saison 2018, le coloris Fire Tiger surclasse tous les autres, il faut dire qu’il est très agressif et sait vraiment énerver les poissons pas vraiment mordeurs tout au long de la journée…

 

Il est là le jackax il est làààààààààà !

 

Je vais être honnête avec vous (comme d’habitude pour ceux qui me connaissent), si la densité du shad lui permet sans problème de prendre plusieurs brochets, aucun laminage plastique n’est déposé sur l’œil et comme pour tous les shads où c’est le cas, les attaques sont parfois tellement violentes qu’ils finissent par se décoller. Si vous êtes perfectionnistes, vous pouvez tenter d’emblée de renforcer le collage à la colle cyanolite mais je ne garantie rien quand à la pérennité dans le temps de cette modification. En tout cas, si cela peut vous rassurer, cette perte du « signal œil » n’a vraiment aucun impact sur l’attractivité du leurre.

 

Il est aussi facile d’être honnête homme que de le paraître

Germaine de Staël

 

Un temps couvert… le contexte parfait pour faire nager du Jackax #FireTiger

 

Après de nombreux essais d’armement, mon montage favori est celui sur tête plombée et hameçon ventral pivotant, que ce soit sur de faible grammage ou carrément une tête plombée de 40 grammes. J’ai essayé plusieurs montages de shallow rig avec des diamètres différents de corde à piano, mais celle-ci bride trop la nage du leurre, je vous recommande donc d’utiliser uniquement deux inserts en forme de crochet au niveau des hameçons triples.

 

Quand tu enchaînes les poissons au Jackax et que tes potes finissent par t’en piquer un… bingo ! ^^

 

J’ai pris des poissons dans de nombreuses configurations, canne haute, canne basse, pas de vent, tempête… et à des vitesses de récupération bien différentes, le Jackax sort du lot par sa polyvalence c’est indéniable, il ne quittera plus mon bateau de l’année.

 

20 centimètres qui n’auront pas effrayé le moins du monde ce petit sandre de 55 centimètres, ça laisse 35 centimètre de marge vous me direz !

 

Mes coloris préférés sont par ordre de préférence :

  • 1er :     Le coloris Fire Tiger car tous les poissons en redemandent
  • 2ème : Le coloris Perche car je trouve qu’il sort du lot avec ses reflets émeraudes et qu’il m’a déjà rapporté quelques poissons
  • 3ème : Le coloris Bloody Shiner car j’adore pêcher avec des leurres à fort contraste
  • 4ème : Le coloris Gardon (Roach) indispensable dans les eaux claires de lac
  • 5ème : Le coloris Red Tiger car j’ai souvent de bons résultats avec cette teinte quand la luminosité est faible

 

 

Un autre joli brochet capturé au petit matin

 

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer le jackax en texan mais je pense qu’il n’est pas conçu pour ça. La matière du leurre est trop dense pour qu’un texan wide gap se dégage correctement et le leurre est trop plat. Ce côté faiblement trapu du leurre vous permet de pêcher avec un leurre de 20 centimètres qui ne pèse pas bien lourd et donc qui n’est pas trop fatiguant à lancer à longueur de temps tout en restant une bonne bouchée. De plus il se plie très bien dans la bouche des poissons, un brochet de 60 centimètres n’aura aucun mal à le gober en portefeuille. Ce côté « flexible » du leurre lui permet d’être aspiré avec facilité, ce qui fait que souvent quand l’aspiration est bonne, le leurre est tout simplement coffré !

 

 

Une prise que je vous avais déjà présenté dans un précédent article sur un Jackax Albino dans une eau piquée

 

 

Le Jackax devrait prochainement sortir dans une plus petite taille (14cm) avec des vibrations plus serrée et qui conviendront davantage aux pêches actives sur les percidés. Il se mumure également dans les couloirs de Sert que de nouveaux coloris sont en préparation… A suivre…

 

 

Pour ceux qui suivent attentivement les news de la marque, vous savez déjà qu’une plus petite taille est en préparation : Le Jackax 140 mm

 

 

Pour pêcher au Jackax, j’utilise soit une canne casting de puissance H voir une XH pour que la pêche reste agréable sans trop se casser l’épaule et les trapèzes. Une tresse 8 brins Sensibraid en 24/100 en laquelle j’ai toute confiance, un bas de ligne en fluorocarbone 90/100 avec un noeud agrafe et un moulinet de ratio de 5.4 à 6.3.

 

 

L’iconic 742 H, une canne légère et assez puissante pour prendre du plaisir au Jackax

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un big fish sur ce leurre, je pense sincèrement que vous prendrez du plaisir à pêcher avec, tout comme j’en ai actuellement.

Les Jackax sont disponibles chez votre revendeur de proximité et si vous n’avez pas la chance d’en avoir, il est possible d’en trouver sur internet.

N’hésitez pas à me contacter sur Facebook si vous voulez encore plus d’infos ou tout simplement pour parler pêche ! ;)

So many fish, so little time…

Joss’