Salut Manu et Tom, merci de nous accorder un peu de votre temps pour répondre à nos questions, parlez-nous un peu de vous…

Comment vous est venue cette passion pour la pêche ? Quelles ont été vos premières motivations ?

Tom : Pour ma part, la pêche a toujours été un moyen de décompresser, de changer de rythme et de profiter de la nature. Tout a commencé tout petit pendant les grandes vacances, mes grands-parents possédaient une mare avec quelques gardons et des petites carpes. Les activités étaient peu nombreuses et je passais mes deux mois de vacances à observer et tenter d’attraper mes premiers poissons. Plus tard, j’ai eu la chance d’habiter au bord d’une petite rivière où j’ai pu faire mes premières rencontres avec les carnassiers. Puis je me suis concentré à l’adolescence sur la pêche de la carpe en batterie et à rôder avec des sessions éclairs et des sessions de plusieurs semaines. C’était aussi l’occasion pour moi de pratiquer différentes approches et techniques.

Manu : Dans ma famille la pêche a toujours été présente, natif de Marseille, habitant au bord de mer, je fît mes premiers pas sur les rochers avec mon père et mon grand-père pour pêcher différents poissons de roche. Par la suite je me suis mis à pêcher la truite au toc et occasionnellement à la mouche initier par mon parrain « Henri Testanier » plusieurs fois champion du monde de montage mustad. Cette passion pour la pêche s’est officialisée durant mon adolescence avec la découverte d’autres techniques de pêche comme la pêche de la carpe à la grande canne et la pêche aux leurres.

Depuis en moyenne, combien passez-vous de temps à pêcher par semaine?

C’est une question à laquelle il est vraiment difficile de répondre car cela dépend vraiment de la période, ce qui est sûr c’est que nous sommes tous les jours au bord de l’eau et que nous parlons pêche toute la journée !!! Notre saison est découpée en différentes périodes : Janvier / Février correspond à la période des salons halieutiques,  Mars / Avril est consacrée à la préparation de la saison, de Mai à Octobre nous sommes en activité (scolaires, CL, programme d’animation estival, Fishing Box et Guidage+ évènementiels –Nos Quartiers Ont La Pêche ou Open float tube-). Novembre et décembre sont consacrés à la vie de l’association et à la mise en place de projets pour l’année suivante. Bien sûr nous devons également passer beaucoup de temps en repérage de secteurs, en tests de produits ou pour progresser techniquement…au bout du compte cela représente donc de très nombreuses heures au bord de l’eau quelques soient les conditions. Mais ne vous y trompez pas, pour que les projets puissent aboutir, nous passons également beaucoup de temps dans les bureaux !!!

On sait que vous êtes intégrés depuis longtemps dans le paysage halieutique de l’Ille et Vilaine, est ce que vous pourriez nous présenter vos parcours de jeux et les partenaires locaux que vous avez ?

Le territoire d’Ille et Vilaine est riche en secteurs halieutiques que ce soit en rivières ou en plans d’eau. Nous pratiquons donc sur des secteurs variés et riches en poissons que ce soit en carpe ou en poissons carnassiers…il ne manque que les gros poissons !!!

Notre association a des statuts et des missions très larges avec pour principal leitmotiv de faire découvrir les techniques de pêche modernes auprès d’un large public (scolaires, CL, particuliers…). Nous avons donc mis en place un projet global de développement de la pêche sur le territoire avec de nombreux partenaires institutionnels locaux : fédération de pêche d’Ille et Vilaine, Conseil Général 35 et communauté de communes du Pays de Montfort. Ce projet nous a demandé deux ans de travail mais aujourd’hui, nous bénéficions d’appuis solides ; nous sommes installés sur le domaine de Trémelin à Iffendic, en plein cœur de la forêt de Brocéliande au pied d’un plan d’eau de 42 hectares. Cette base de loisirs est la plus importante du département avec de nombreuses autres activités (restaurant, camping, gîtes, accrobranches, VTT, centre équestre…), plus de 300 000 visiteurs viennent sur le site tous les ans. C’est une chance incroyable de pouvoir travailler dans ces conditions et de pouvoir sensibiliser de très nombreux visiteurs à la pêche moderne. Ce projet tourne autour de 3 axes : utiliser la pêche comme outil (pour faciliter les apprentissages, développement de l’individu..) , faire découvrir un nouveau sport et diversifier l’offre de loisirs sur le territoire et  générer un tourisme pêche (labélisation de plans d’eau, hébergement labélisé…). Ce projet est donc complet et complexe mais nous ne sommes pas seuls !!! Il fait donc sans cesse convaincre (notamment la pêche associative) et bousculer quelques habitudes….mais vous nous connaissez suffisamment pour savoir que ça ne nous fait pas peur !!!

Le monde de la pêche au leurre est de plus en plus actif sur le net, sur quels sites peut-on vous suivre ?

Nous utilisons internet comme un vecteur de communication , vous pouvez nous retrouver sur : facebook/pechemoderne , www.pechemoderne.com ou www.pechemoderne.over-blog.com

Et à part la pêche qui vous prend beaucoup de temps, avez-vous d’autres centres d’intérêt ?

Tom : Pour ma part en dehors du boulot qui est très prenant, mon principal centre d’intérêt est ma famille. Passer du temps ensemble me permet de décompresser et parfois d’aller à la pêche !!! Bien sûr le milieu du sport reste toujours très présent dans ma vie tout comme la musique, mais je vieillis !!!

Manu : Les centres d’intérêts sont nombreux, mais s’il ne fallait en citer qu’un, je dirai la musique, car avant d’être Moniteur-Guide de pêche j’était artiste DJ et j’ai parcouru la France entière pour mixer dans pas mal de salle de concert partout en France. Et bien évidemment ma famille qui est à ce jour ma motivation première et grâce à elle je peux aujourd’hui faire de ma passion mon métier.

Vous êtes désormais sous les couleurs de Sakura, qu’est-ce qui vous a motivés à nous rejoindre ?

Pas le orange en tout cas !! Il y a 5 ans , lorsque nous avons créés PMC et commencés à rechercher des partenaires pour notre activité, nous avons choisis des marques de confiance avec lesquelles nous pourrions mettre en place des projets et entretenir des relations privilégiées basées avant tout sur l’échange et le contact humain. A l’époque, nous avons eu la chance et l’honneur de travailler ainsi avec Garbolino avec notamment la création de la marque Broc and Street et WPC. Pour autant,  nous avons toujours souhaité entretenir des relations fortes avec l’ensemble des fabricants de matériel de pêche notamment avec notre travail sur les salons. En 2013, lorsque Garbolino a été racheté par le groupe SERT nous avons donc choisis de poursuivre l’aventure avec  les personnes qui ont toujours crus en nous et nous ont fait confiance, c’est pourquoi nous avons choisis de poursuivre l’aventure avec Sakura. Bien sûr nous connaissions la qualité des produits et nous devons bien avoués que le choix n’as pas été trop difficile à faire !!! Et puis, une fois de plus nous travaillons avec des personnes de confiance et partageant nos valeurs et notre volonté de faire évoluer le milieu de la pêche. C’est donc pour nous un honneur que de pouvoir travailler avec des personnes comme Tanguy Marlin ou Franck Rossman qui œuvrent chaque jour pour que notre passion soit reconnue.

D’un point de vue purement technique, nous pouvons désormais profiter de produits issus des meilleures technologies et  de réflexions d’experts. Avec Sakura nous sommes sûrs de bénéficier des meilleurs produits pour répondre à toutes les conditions de pêche …seul problème, nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous même en cas de bredouille !!

Avez-vous déjà des préférences dans les produits du catalogue 2014 ?

Concernant le matériel nous utilisons pour les initiations pêche aux leurres à destination des enfants, les cannes de la série Sportism. Pour nos sorties guidage les cannes de la série Trinis Neo ont notre préférence. Pour les leurres nous avons notre confiance va à la gamme Biwaa, les slit shad, les slit finesse, les leurres pulsions et naja pour une pêche en surface. La gamme est tellement importante et qualitative que l’on en découvre tous les jours.

Quels sont vos projets pour les années à venir ?

Continuer à exercer notre passion et continuer à faire de belles rencontres.

Pour en savoir plus sur toutes les animations et prestations  que nous proposons, rendez-vous sur notre site internet
Aïmara pris sur matériel Sakura
www.pechemoderne.com