Il y a quelques années, Sakura se débarquait sur le marché des leurres dédiés à la truite avec quelques modèles adaptés aux différentes attentes des « truiteux », qu’ils pêchent en ruisseau ou en grande rivière.

Dans le lot, les Minchub, Akaru Minnow, Rodeus et bien sûr les Phoxy minnow. Non sans évoquer le nom scientifique de la friandise préférée des Farios (Phoxynus phoxynus: le vairon), le Phoxy se plaçait d’ores et déjà en star de la gamme truite Sakura. Un petit jerk trapu aux billes tapageuses proposé dans des coloris d’abord classiques puis en série Real Life pour parfaire son succès auprès de nos belles d’eaux vives.

truite fario prise avec un phoxy minnow sakura par fred faivre

Sur le terrain sa silhouette lui donne des performances de lancer très appréciable, permettant d’aller chercher les petits recoins de la berge d’en face ou de peigner les grands plats efficacement. Sa forme compacte et sa bavette lui donne un nage frétillante à souhaite et une bonne stabilité dans les courants. Disponible en version sinking (S=coulant) et suspending (SP=neutre), les coloris Real Life vairon (RL07) et truite fario (RL04) m’ont valu quelques belles pêches même sur des parcours difficiles et des conditions peu favorables.

hameçon simple et lestage ventral pour ce phoxy minnow de sakura qui a seduit cette belle truite

Toujours en suivant les attentes des aficionados de la Fario, Tanguy et Franck nous ont ensuite proposé l’évolution ultime du bonbon à truite, j’ai nommé le Phoxy minnow HW.

Ambiance-phoxy-minnow-hw

HW pour « Heavy Weight », défini par une densité plus élevée. Changement de silhouette, de forme, de bavette et, pour couronner le tout, un leurre silencieux capable de tromper les plus méfiantes de nos truites sauvages ! Dans l’eau, le leurre gagne en stabilité dans les courants grâce à son corps comprimé et sa bavette triangulaire. Il s’anime dès son entrée dans l’eau en oscillant à la descente (attention aux touches à ce moment délicat) et nage plus profond. Personnellement, j’ai le souvenir de mon ouverture 2015, où, dès mon tout premier lancer en « Bait Casting Finesse » entre les arbres (donc à peine à une dizaine de mètres) j’avais déclenché ma première attaque et fait ma première truite de l’année.

hameçon simple et lestage ventral pour ce phoxy minnow de sakura qui a seduit cette belle truite

En 2016, deux nouvelles tailles venaient compléter le tableau avec le Phoxy Minnow HW 40 mm et 62 mm, pour varier les plaisirs et une nouvelle densité « Suspending »… sans compter une myriade de nouveaux coloris.

truite du jura prise du bout des levres sur un phoxy minnow hw 50 en coloris T05 natural trout

Cette année, les modèles 72 mm et 85 mm sont arrivés pour satisfaire les gourmands (et les gourmandes).

test du phoxy minnow hw 72 par frederic faivre du team sakura

Avec cette année encore de nouveau coloris, dont un Real Life qui m’est cher : le chabot* – RL16

phoxy minnow HW en coloris real life chabot

L’heure du « Specimen Hunting » a sonné ! Rendez-vous le 11 mars au bord de l’eau. A vos Phoxy ! Prêts ! Lancez !

 

Fred

*La rumeur voudrait qu’une partie de mon anatomie ai servie de modèle pour ce coloris. « Mediapart » interrogé à ce sujet n’a pas souhaité divulguer ses sources. ;)