Eguzon, un début de Championnat FFPS Pro Elite très compliqué !

Retour sur la première épreuve du Championnat de France FFPS Carnassiers « Pro Elite » qui s’est déroulé sur le lac de barrage d’Eguzon. Le concours prévu sur la Seine ayant été reporté pour cause d’intempéries, voici rassemblées une cinquantaine d’équipes « Pro Elite  » et « Challenger » pour en découdre dans la Creuse.

logo FFPS Carnassiers-site Sakura

SAKURA SPONSOR OFFICIEL FFPS CARNASSIERS

Les conditions ne sont guère encourageantes, les grosses pluies de ces dernières semaines ont mis en crue la plupart des rivières et le lac d’Eguzon n’y a pas échappé, le niveau est presque au maximum et l’eau est très sale.

Un repérage le vendredi ne nous remontera pas le moral, une partie du lac est recouverte de débris en tout genre, rendant impossible la pêche sur certaines bordures.

Qu’a cela ne tienne, il en faut plus pour nous décourager, malgré la pression, l’ambiance est bon enfant a quelques minutes du départ, nous avons repéré quelques zones avec des échos inintéressants hier. Nous comptons bien aller les prospecter et nous commençons par un poste qui nous avait rapporté quelques poissons lors de la finale 2015, mais cette fois ci, point de sandre ni de perche. Les bass étant en période de fraie et n’étant pas comptabilisés, inutile de les chercher, nous passons de poste en poste, en variant les techniques et les profondeurs de prospection, rien n’y fait ! Puis a deux heures de la fin, Tristan qui anime un shad en verticale dans 6 m, m ‘annonce un poisson, je me précipite sur l’épuisette et met au sec notre première prise de la journée, un sandre maillé ! Nous reprenons espoir et insistons sur le poste, mais le temps passe vite et ce sera notre seule prise de la manche, notre seule touche d’ailleurs !

un sandre bienvenu pour la team Sakura

Le constat fut le même pour tout le monde ! La pêche a été très compliquée, mettant a rude épreuve les nerfs des compétiteurs, mis a part deux ou trois équipes qui ont réussi a ramener plusieurs prises, avec notre unique prise nous terminons à la 11ème place de cette manche.

La nuit portant conseil, nous décidons de modifier notre approche des postes et affinons un peu nos montages, nous allons pêcher avec des Slit Shad ou des Deus Biwaa, une nouveauté qui promet ! Sur tête plombée de 5 g et bas de ligne fluorocarbone en 0.1 7mm, c’est top !

Le départ de la seconde manche : quasiment toutes les équipes remontent le lac, nous faisons de même et prospectons une petite crique, nous pêchons plus près de la berge, au bout de quelques lancers, Tristan ferre un poisson mais ….. il se décroche a 4 m du bateau, nous prenons un coup au moral !

Autour de nous, nous ne voyons aucune équipe sortir quoi que ce soit. Nous décidons de changer complètement de zone et descendons vers le barrage, il y a une bordure que j’avais repérée vendredi, par chance il n’y a personne ! J’envoie mon Slit Shad rose au ras des branches…. je passe la cassure et …. fish ! En 0.17 mm, je ne prends pas de risque et prends mon temps, le poisson finit par arriver dans l’épuisette de Tristan, c’est un « joli » sandre de 64 cm, ouf !

Nous ne voulons pas prendre de risque et partons le faire valider à la mise a l’eau, 20 minutes de perdue en navigation mais on marque des points ! Sitôt le sandre mesuré nous repartons sur « notre » poste, nous reprenons notre prospection et….. fish ! Cette fois c’est Tristan qui a ferré et sort un deuxième sandre de plus de cinquante centimètres, nous démarrons le thermique et remontons le lac afin de le faire valider.

Laurent Poulain assure avec un deuxième sandre

Ce deuxième sandre pris par Tristan à l’aide d’un shad Biwaa Deus nous remotive à fond et redescendons sans perdre de temps.

Un sandre de plus pris au Slit Shad

Nous reprenons notre prospection, et il faudra une dizaine de minutes avant que j’aperçoive Tristan ferrer à nouveau, la Trinis spinning se plie et le moulinet se met a chanter, oups !! C’est un silure, et il est passé dans des branches le bruit dans la tresse ne trompe pas, la bobine se vide et alors que l’on se dit que c’est perdu, la branche casse !!! Le silure est parti vers le large, Tristan prend son temps car la tresse a du souffrir en frottant dans l’arbre. Au bout de quelques minutes, nous mettons avec soulagement un « petit » silure d’un peu plus du mètre, notre troisième prise. Vues les conditions vraiment très dures ce weekend, nous pensons bien remonter au classement….

Pour la petite histoire, le nylon a cassé juste après la mise a l’épuisette, il s’en est fallu de peu pour perdre ce silure qui au passage a une belle morsure faite par  l’un de ces congénères !

Bienvenu ce silure pour la team Sakura

Il ne reste qu’une demie heure de pêche, je prend une touche discrète et me fait couper aussi sec !! ah … dommage. C’est la fin de cette deuxième manche, nous nous renseignons auprès des autres équipes que nous croisons … c’est pire qu’hier !

Laurent prospecte minutieusement au Slit Shad Sakura

Nos trois prises nous permettent de terminer à la 3ème place de cette deuxième manche et remontons 6èmes ex-æquo du classement du Championnat, ouf !!

Ce weekend a mis le moral des compétiteurs a rude épreuve. Rendez vous en Juillet pour le National Bass sur le Lot en espérant que les conditions météo soient plus clémentes !

Bravo aux podiums « Pro Elite  » et « Challenger » qui ont été réguliers dans ces conditions très difficiles ! Merci aux bénévoles et membres du club Carna Creuse pour l’organisation de cette épreuve.

A bientôt….

Laurent et Tristan Poulain
[/av_textblock]