LES TURLUTTES – EGI TIP RUN

Présentation du Tip run

Technique venant du Japon et se développant dans les eaux européennes, « l’eging Tip run » pourrait se décrire comme une pratique de la pêche des céphalopodes (seiches, calamars) depuis une embarcation.

Pratiquée depuis des générations en France et dans les pays où prospèrent les céphalopodes, la pêche à la turlutte en bateau se conçoit souvent avec des turluttes flottantes en potences et un lest terminal. Les turluttes coulantes adaptées au tip run, sont bien différentes et spécialement conçues pour une pêche en dérive, en eaux profondes.

Spécificités des turluttes (egi) Tip run

La première spécificité des ces leurres c’est le plombage, beaucoup plus conséquent que sur une turlutte à jerker, essentiellement utilisée du bord. Comme vous le voyez sur l’illustration, le plombage n’est pas seulement fixé sous le corps, mais se trouve aussi au niveau de la tête du leurre. Ceci permet une coulée rapide vers le fond, tête la première et un bon maintien du leurre à l’horizontale et à l’aplomb du bateau, lors de la dérive.

illustration-sakura-egi-tip-run.jpg

En second plan, vous constatez que l’œillet d’attache est positionnée sur le sommet de la tête et non plus sur le nez. Cette spécificité permet de garder un bon contrôle de la dérive du leurre, avec une présentation de ce dernier bien à l’horizontale, comme avec une tête plombée pour la pêche du sandre en verticale.

N’oubliez pas que le Tip run se pratique quasi exclusivement en bateau, voire plus rarement depuis un quai, si les conditions le permettent.

Comment pratiquer le Tip run ?

Animation-Egi-tip-run

Cette pêche se déroule en dérive lente, canne à 45° ou légèrement pointée vers la surface mais en gardant de l’angle pour bien percevoir les touches. Effectuez de légères tractions pour obtenir une nage en dents de scie. Le scion plein de nos cannes assure une bonne détection des touches et un amorti au ferrage qui se fait automatiquement sous l’effet de la dérive.

Astuce : réglez votre frein assez lâche de manière à limiter les décrochés lors des rushes ou de la mise à l’épuisette.