Depuis quelques années, en lisant les reportages de pêcheurs revenant d’Amazonie partis à la recherche du fameux Peacock bass, je rêvais de ce poisson aux couleurs magnifiques, doté d’une puissance légendaire, et d’une belle destination « Peacock Bass » !

L’année dernière, lors de la dernière manche du Championnat de France FFPS Carnassiers, Lionel Chevalier, m’a parlé de cette destination et m’a annoncé qu’il comptait y retourner cette année avec son fils Mayeul, Jessica et Ryusuke. Il m’a alors proposé de me joindre à leur groupe, je me suis dit que c’était une bonne occasion pour réaliser mon rêve, et en plus avec une bande d’amis qui connaissent bien la destination. Que demander de mieux !

Nous nous retrouvons à Paris, départ aéroport Charles de Gaulle, direction Chicago : 9 h de vol …

Départ pour le Brésil… puis Chicago-Miami en 3h et Manaus en 5h, il me tarde d’arriver !

Le royaume des Peacock Bass est en vueNous consultons la météo locale et, comme prévu, chaleur et de humidité seront au rendez-vous !

Pêcher le peacock bass sous la chaleur brésilienne

Pour rejoindre Barcelos nous prenons un petit avion taxi, heu…. très bruyant !! Nous apercevons enfin l’Amazonie. De l’eau et de la forêt vierge à perte de vue, c’est impressionnant !

Nous survolons le plus grand archipel d'eau douce du Monde

Arrivés à Barcelos, nous nous rendons au bord du Rio Negro afin de nous installer dans le bateau hôtel, le Kalua, géré par Ian-Arthur de Sulocki et son équipe.

Barcelos est le point de départ pour de nombreux pêcheurs de Peacock

Ouf ! Nos bagages sont là ! Acheminés avec un pick-up ils sont hissés à bord de notre hôtel flottant.

La fleur Sakura orne mon tube de cannes

Le groupe est constitué de 8 français, 4 japonais et 1 brésilien.

Un voyage qui commence bien c'est quand tous les bagages ont suivi sans encombres

Nous nous installons à bord du splendide Kalua.

Géré par Ian Arthur de Sulocki, le Kalua est prêt pour nous accueillir.

Un magnifique apéritif de bienvenue nous attend !

Confort et service sont de classe luxe

Tout est très bien organisé, le matériel de chaque pêcheur est numéroté et, durant le séjour, il est prévu de changer quotidiennement d’équipier.

j'ai préparé mon matériel Sakura qui va être mis à rude épreuve

Pour nous rendre sur les zones de pêche, les guides utilisent des « jon boat » en aluminium, très stables et motorisés avec des hors bords de 25 CV.

Au niveau des cannes, j’utilise 2 prototypes de Players version « voyage » en 5’8 MH et H, la fameuse Trinis Neo 532 XXH pour le leurres à hélice et une dernière canne qui m’a été prêtée afin de pêcher au top water.

A l'arrière du Kalua, les barques alu qui permettent de se rendre sur les lieux de pêche

Pour mon premier jour, je fais équipe avec un pêcheur japonais. C’est parti !

1er jour en action sur les affluenst du Rio Negro

Le guide nous fais remonter des méandres pendant une bonne heure, puis nous indique une zone à prospecter. Je commence au leurre à hélices, les premières touches se font attendre. Mon équipier galère un peu lui aussi…. soudain, j’enregistre une grosse attaque sur un arbre immergé : beau combat. Mon premier Peacock bass se rend et mon rêve devient réalité !

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

J’admire les 6 kilos de muscles et la robe magnifique de ce premier Tucunaré. Nous prenons nos repères, les touches se succèdent. Nous attrapons entre 20 et 70 poissons par jour et par bateau !

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Je vous laisse découvrir mes plus belles prises ……

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Aujourd’hui, je ferais équipe avec Lionel. Comme chaque matin, nous remontons les méandres pendant plus d’une heure.

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Journée assez compliquée, voici le plus beau spécimen pris par Lionel, 6 kilos pris au leurre à hélice.

Un joli peacock pour Tristan de la Team Sakura

Nouvelle journée et nouveau Peacock bass pris sur un Naja 125 dont j’ai changé les anneaux brisés et les triples, car les leurres sont soumis à rude épreuve !

Un joli peacock pris au Naja pour Tristan de la Team Sakura

Mon premier Arowana, pris lui aussi sur un Naja. Je suis content de faire une nouvelle espèce, mais le combat n’a rien à voir avec les puissants Peacock bass !

Un Arowana pris au Naja Sakura

Nouvelle attaque et cette fois  c’est un Traira qui arrive au bateau !

Traira pris au Naja Sakura

Nous prendrons régulièrement des Piranhas, ils attaquent tout ce qui passe à leur portée. Attention aux doigts lors des manipulations !!

Piranha venu se frotter au Ruty Minnow Sakura

Gros Tucunaré pour Tristan de la Team SakuraGros Tucunaré pour Tristan de la Team Sakura

Pour cette nouvelle journée, je retrouve Mayeul pour de bonnes parties de rigolade et un doublé de Peacock de 3 kilos. Nous essuierons aussi un vrai gros orage tropical où nous resterons deux bonnes heures sous un véritable déluge !

Doublé de peacock de 3 Kg pour Tristan et Mayeul

Un bel exemplaire de Piranha noir pris au Ruty Minnow 125 SP.

Pirnaha pris au Ruty Minnow 125 SP Sakura

Mon plus beau spécimen du séjour, un magnifique Peacock bass de 7 kilos qui accusera 75 cm sur la toise.

Personal Best pour Trista de la Team Sakura, un joli Peacock Bass de 7 kg !

Ce Tucunaré de 7 kg accuse 75 bons cm sur la toise

Une petite photo souvenir avec mon guide : obrigago Orlando !

Mon guide Orlando m'aura permis de capturer de jolis Peacock

L'oeil vif du prédateur me fixe après un rude combat !

Pour la remise à l’eau des poissons, il faut être très vigilant car une variété de dauphins est présente sur ce fleuve et ils sont très doués pour venir s’emparer de vos prises en une fraction de seconde lors de la remise à l’eau. Nous nous déplaçons régulièrement sur les bordures afin de leur laisser plus de chance de survie !

Logés dans ma boîte Sakura, voici les leurres les plus utilisés, ainsi que les bucktails jigs artisanaux, absents de la photos car littéralement coupés en morceaux par les Piranhas !

Naja et Ruty Minnow Sakura indispensables pour le Peacock bass

Voilà, mon séjour au Brésil s’achève, des souvenirs plein la tête. Une organisation au top !

magnifique Rio Negro

Sur le chemin du retour nous faisons une petite escale aux USA, à Miami, avec l’indispensable visite d’un Bass Pro Shops….

Bass Pro Shops

Bass boat Enfin de retour sur Paris, et là, grosse différence de température à encaisser !  Merci à mon « boss » Christophe Soares de m’avoir permis de partir vivre cette aventure et merci aux organisateurs pour leur professionnalisme ainsi qu’aux différents pêcheurs du groupe pour la bonne ambiance lors du séjour.

Até a próxima vez,

Tristan