Compte-rendu de L’Open Bar du Golfe 2011

Equipe SAKURA 1

La première étape du challenge Labrax Cup se déroulait au port du Crouesty ce week-end du 21 et 22 mai 2011. Cette année l’Open Bar du Golfe a réuni 85 équipes : 50 équipages non sponsorisés et 35 équipages sponsorisés.

Horaires des marées :
Samedi : pm 06h37 – bm 12h46 – coef 85
Dimanche : pm 07h13 – bm 13h28 – coef 81

Samedi matin

7h15 : Briefing et émargement.

8h00: Départ de la manche.
Team Sakura au départ de l'OpenContrairement aux éditions précédentes, les conditions de pêche sont clémentes avec de beaux rayons de soleil annoncés tout au long du week-end. Le pré-fishing annonçait la présence de poissons dans les courants de la Jument, mais le faible vent et le soleil risquait de compliquer la pêche le samedi.

Pour cette nouvelle saison, nous avons décidé de changer de stratégie et de technique de pêche. Nous nous sommes équipés avec des cannes d’une longueur plus importante :

STINGRAY SGS  7′ – SGS 702 M (5-21 g) : pour les pêches fines à gratter,
MAZZERA MAS 7’4  – MAS 742 M (10-30 g) : pour les pêches aux leurres souples de type « slug » et « shad » montés sur têtes plombées de 30 g et plus
MAZZERA MAS 8’2  X 1+1 – MAS 822 H (14-85 g) : pour les pêches lourdes aux shad en traction

Stratégiquement, nous prenons le risque de pêcher des zones profondes avec des leurres plutôt longs pour espérer prendre des poissons trophées. Cette stratégie est risquée, c’est du « quitte ou double » car nous pourrions ne pas faire notre quota de 5 poissons de plus de 42 cm dans la journée. Sans risque pas de gloire !

Le samedi matin, nous choisissons de pêcher l’intérieur du Golfe pendant la montante et les premières dérives permettent de nous conforter avec la prise de quelques poissons maillés dont un de 67 cm.
Joli Bar sur matériel SakuraNous continuons à prospecter les zones d’accélérations de courant en pêchant en traction avec notre nouvelle canne traction Mazzera MAS 8’2 que nous avons aidé à développer l’année dernière sur quelques manches du circuit. Le rythme des prises s’accélèrent  avec notamment deux poissons de respectivement 69 et 68 cm.

Bar au leurre SakuraCe qui nous permet d’éliminer des poissons plus modeste de tailles comprises entre 42 et 50 cm. La marée commence à redescendre et nous augmentons encore la taille de nos leurres pour espérer prendre des poissons de plus de 70 cm. Mais malgré nos efforts seuls des bars de 40 à 50 cm se laisseront prendre avant de retourner directement dans leur élément. Quand arrive le terme de la première journée de compétition, nous avons valider 5 bars maillés de 50, 53, 67, 68, et 69 cm

17h00 : Fin de la manche.

De retour sur les pontons, les premiers échos font état d’une pêche difficile et surtout de peu de prises de jolis spécimens. Pendant le repas en compagnie de l’ensemble des compétiteurs et des bénévoles, les résultats de la première manche tombent. Seulement 13 équipes font le quota de 5 poissons maillés. Nous nous retrouvons donc en haut du classement à la deuxième place du classement générale provisoire avec 307 points pour une moyenne de 61,4 cm. La manche du lendemain s’annonce prometteuse et pleine de surprises.

Dimanche matin
Ce dimanche matin, les conditions ont évolués, le vent vient de faire son apparition et à 7h15 les organisateurs annoncent des pointes à force 5. La pêche sera donc difficile à la sortie du Golfe.

8h00 : Départ de la deuxième manche.

Beaucoup d’équipes choisissent de rentrer dans le Golfe et la pression de pêche semble plus importante sur les dérives de la veille. Le vent nous contrarie sur nos dérives habituelles et nous manquons de précisions. Malgré les conditions, Bruno arrive à sortir un premier poisson juste maillé. Nous choisissons de ne pas le mesurer en espérant qu’il soit maillé !

La marée montante continue mais les poissons sont plus difficiles. Nous avons quelques touchent mais par manque de réussite nous les décrochons! A 12h00, notre habituel optimisme commence à nous perdre et l’inquiétude s’installe. Nous devons rentrer encore 4 voire 5 poissons maillés si celui du vivier ne fait pas la maille! Il ne nous reste que 3 heures de pêche et nous changeons de stratégie pour pêcher le courant de la sortie du Golfe. La pêche est compliquée avec le vent, malgré tout nous arrivons quand même à rester dans l’axe de nos dérives.

Vers 13h00, Bruno remonte le moral de l’équipe grâce à un premier poisson correct de 58 cm. Nous décidons d’aller faire valider nos poissons. Finalement, nous nous rendons compte que le premier poisson de la matinée ne fait que 40 cm ! Il nous faut repartir de plus belle, car il nous manque encore 4 poissons pour réaliser notre quota soit un poisson par demi-heure… Allez ! Nous repartons vers la sortie du Golfe, à la première dérive «  TOC », le frein du moulinet chante dans le courant à 6 nœuds et un joli poisson de 70 cm monte sur le bateau après un superbe combat tout en puissance.

Le courant forcit et nous décidons de nous concentrer sur nos cannes tractions Mazzera MAS 8’2. Nous devons augmenter le poids habituel de nos Têtes plombées d’au moins 10 g pour espérer garder la proximité du fond. Quelques minutes après, nous réussissons à piquer un joli bar de 61 cm.

Bar au MajikeelIl reste une demi-heure de pêche et toujours 2 poissons à prendre. Nous savons bien que ce poste recèle d’autres jolis poissons, soudain c’est la touche tant attendue ! Le combat s’engage quand après quelques secondes plus tard la tension lâche, silence à bord… le poisson vient de se décrocher sous le bateau. Il repart au fond « avertir » ses congénères, le poste devient impêchable pour la fin de la compétition.

Malgré le manque de réussite nous ne nous décourageons pas et continuons à essayer de prendre un beau poisson. A 10 minutes de la fin nous réussissons à prendre le 4ème et  dernier poisson de la journée, il est un peu plus petit que les précédents, moins de 55 cm. En rentrant au port, nous sommes persuadés que nos quatre poissons ne vont pas être suffisants pour espérer monter sur le podium…

Sur cette deuxième manche notre moyenne est encore une fois de plus de 60 cm mais sur 4 poissons et pas 5 comme la veille. Néanmoins, nous sommes pleinement satisfaits de ces deux jours de pêche et nous attendons maintenant les résultats avec impatience.

A l’annonce des résultats nous découvrons avec une immense joie que malgré nos 4 poissons nous terminons sur la 3ème marche du podium ! Ce magnifique résultat nous permet de marquer de nombreux points pour le challenge général du labrax cup, dont le classement s’appuie sur les 4 meilleurs résultats obtenus lors des différentes épreuves de la compétition.

Podium pour la Team SakuraNotre objectif de réaliser un podium sur au moins l’une des étapes du challenge est fait, mais nous ne voulons pas en rester là.

Prochaine étape pour nous, l’Open Labrax des Glénans qui se déroulera les 4 et 5 juin prochains. Ce sera pour nous, la première participation à cette date. Nous espérons réussir à piquer les gros spécimens qui font la richesse de cette zone magnifique et conforter notre belle première date.

Morgan BIDEAU et Bruno MALLE Team Sakura