Ils sont là, nos potes les chinchards !

Grosses sessions en perspectives au mois d’Octobre et Novembre, avec de jolis poissons présents en masse, et extrêmement actifs. Pour les trouver, ce n’est pas vraiment compliqué! Un bon spot où il y à des lampadaires pour attirer et concentrer le poisson fourrage, un peu de courant, une digue ou un ponton, et vous avez tous les ingrédients nécessaires à une bonne session.

Le RDV est donc fixé ce dimanche dernier en rade de Lorient avec Steven et FX, sur un spot particulièrement productif en ce moment. Des chasses sont présentes un peu partout, la « AJI » party va pouvoir commencer ! Nous commençons notre prospection au leurre souple, et ne tardons pas à enregistrer les premières attaques. Mais les touches ne sont pas franches et nous ne piquons pas beaucoup de poissons.

Chinch'

Visiblement l’animation est trop lente pour déclencher des attaques franches. Comme s’est souvent le cas avec les chinchards, qui sont plus sélectifs sur proies se déplaçant rapidement. De plus ils ont l’air d’être décollés du fond ou entre deux eaux, car nous apercevons régulièrement des chasses en surface.

Nous changeons donc de stratégie et passons donc au leurre dur, c’est le moment de sortir le Jubarino de MOLIX. Ramené à fond la caisse avec des jerks assez francs, pour bien désaxer le leurre. Et alors, là c’est un véritable festival, avec plusieurs doublés à la clé, les chinchards se disputant parfois le leurre.

Dans ces conditions là, la petite taille du Jubarino correspond tout à fait aux proies sur lesquelles sont focalisés les chinchards. Sa nage peu profonde permet de le faire évoluer dans la zone d’activité des poissons, et ce soir ça colle parfaitement.

Chinch'

Chinch'

Chinch'

FX alterne également avec un Jugulo 5g ( fraîchement arrivé dans la sélection MOLIX 2011), qui lui permet de mettre au sec plusieurs poissons. Le maniement est là aussi assez rapide, avec des phases de relâchés afin de faire papillonner la cuillère vers le fond.

Chinch'

Nous totaliserons au final plus de 20 poissons en quelques heures, avant que l’activité ne retombe, comme souvent le cas lors de  l’étale de basse mer.

Si vous n’avez pas la possibilité de sortir en bateau ou de traquer les bars du bord, accordez vous donc quelques heures de pêche nocturne aux chinchards, munis de petits leurres, vous ne le regretterez pas, car sur du matériel léger, c’est de la dynamite !

Matériel conseillé :

  • Canne spinning STINGRAY SGS 702 UL ou SHINJIN SIS 702 UL.
  • Moulinet ALPAX 2008Fd
  • Tresse fine BASS BRAID DYNACAST (VERT)  0,10/8 Lbs  et bas de ligne en fluoro de diamètre adapté IMPACT SHOCK LEADER 0.21/6 Lbs.

Sylvain

Chinch'