Bilan USA for Sakura 2014

Bonjour à tous, alors que la saison deux mille quatorze s’achève, j’aimerais revenir sur le matériel et les techniques que j’ai employés lors de mes trois compétitions majeures sur le circuit Bassmaster. L’occasion peut être de vous donner des idées de cadeaux de Noël…

Le premier événement de l’année a pris place dans la ville de Del Rio au Texas, située sur la frontière Mexicaine. Le lac Amistad a vu glisser sur sa surface plus de 180 bateaux, bravant le « super cold front » qui avait traversé les États Unis en ce mois de Février.

Sakura Team USAJe pense que je n’ai jamais eu aussi froid à la pêche que lors de ce premier jour. Un froid glacial auquel s’ajoutait un vent du nord de plus de quarante kilomètres par heure. Horrible. Eaux très froides, claires, et un niveau à moins dix mètres sous la normale… Bref des conditions très difficiles.

Ce qui devait être un festival de bordure, s’est finalement transformé en une pêche très fine et profonde. Si quelques pros ont très bien pêché à l’Alabama rig (interdit la saison prochaine), la majeure partie a utilisé le drop shot.

Sakura Team USASakura Team USAPour ma part, mon boater utilisant des crankbaits la plupart du temps, il m’était plutôt délicat de pêcher correctement au drop shot. J’ai donc opté pour des Slit Shad 100 en couleur #046 Sexy Shad, sur une tête round de sept grammes et une Furiozza spinning 7’1 Medium accompagnée d’une tresse 8X Sensibraid en 12/°° et d’un bas de ligne en dix livres. Je me suis mis dans la peau d’un pêcheur de bar, ou de sandre, en m’attachant à rester concentré le plus possible.

Cette Furiozza spinning 7’1 Medium est absolument parfaite pour ce genre de pêche. D’une légèreté et d’une résonance hors norme, sa longueur permet un contrôle de la ligne vraiment appréciable lorsqu’on pêche de la sorte. Les ferrages sont aussi bien plus efficaces et ce que les Américains appellent le « back bone » (réserve de puissance) est particulièrement présent chez cette Furiozza ce qui offre l’opportunité de venir à bout de gros poissons.

Sakura Team USALa deuxième étape du Bassmaster Central Open était sur la Red River. J’ai passé deux mois à décortiquer la rivière, l’évolution des comportements des poissons à mesure que l’eau se réchauffait ou que le niveau d’eau variait. Quels leurres étaient les plus productifs en fonction des heures, de la couverture nuageuse, et quelles couleurs enregistraient les touches de meilleure qualité.

Sakura Team USAJ’ai employé un jig d’1/4 d’once (7 grammes) en black and blue accompagné d’une flapping craw que j’utilisais en swimming. Pour cela je pêchais avec une canne casting Furiozza 7’4 Heavy et un fluorocarbone Aya Spectre en vingt livres. Lorsque je pêchais dans des endroits très peuplés en shad, j’employais une deuxième casting Furiozza 7’4 Heavy pour pêcher à l’aide d’un jig blanc en trois huitièmes (10.5 grammes) et d’un Slit Shad 100 en couleur #051 Pepper Mint.

Sakura Team USACette canne robuste, comme l’ensemble de la gamme Furiozza, est dotée d’une grande sensibilité grâce à sa construction très spécifique.

J’ai également pêché avec deux spinning. La Furiozza 7’ ML pour lancer une jig head de trois grammes cinq et un Worm 6 » noir de chez Gary Yamamoto. J’ai attrapé une grande partie de mes poissons à l’aide de ce « set up».

Sakura Team USA

Enfin la dernière canne est toujours cette même spinning, la Furiozza 7’1 Medium que j’ai employé pour pêcher avec un Senko 5 en deadstick aux pieds des stumps présents dans les « backwaters ». Je l’ai utilisé lorsque j’avais besoin de finesse en troisième jour de tournoi, mais qu’il me fallait de la puissance pour extraire les poissons des zones encombrées. Incontournable dans mon fagot de cannes !

Lors du dernier tournoi, en Septembre sur l’Arkansas river, c’est encore deux casting Furiozza 7’4 Heavy qui m’ont permis de prendre la tête à l’issue du premier jour avec une pesée conséquente de 13lbs14 sur trois poissons.

Sakura Team USAVoici pour les trois évènements majeurs de mon année 2014. Une canne dont je n’ai pas parlé et qui en revanche me sert énormément que cela soit en rivière ou en lac lorsque je pêche à proximité des berges, c’est la casting Trinis Neo 6’6 Medium Glass. Légère et parfaitement adaptée à l’utilisation de petit crankbaits, de spinners et de chatterbaits, c’est l’arme absolue en prospection. Sa grande sœur, la casting Trinis Neo 7’ Medium Heavy complète le panel de la plus belle des manière, en offrant plus de robustesse et de possibilité d’atteindre de longues distances. On ne répètera jamais assez l’importance d’avoir des cannes en fibre dans son arsenal.
Vous imprimez un déplacement constant à votre leurre lorsque vous récupérez, et ce scion très souple permettra donc au poisson lors de la touche, de plier la canne avant que vous ne réagissiez pour le combat. En somme, vous permettez au poisson de se saisir du leurre plutôt que de le lui arracher de la bouche comme vous pourriez le faire avec une canne à l’action trop fast composée uniquement de carbone.

Sakura Team USA

Voilà pour cette petite revue rapide. Si vous avec la moindre question, n’hésitez pas à contacter votre revendeur, ou notre staff de « scientifiques » via le groupe sur Facebook, il se fera un plaisir de vous répondre.  Noël approche, l’occasion d’acquérir un nouvel outil pour la saison prochaine. Pour ceux d’entre vous qui sont encore hésitants, vous pourrez toujours vous rendre sur les différents salons et portes-ouvertes en 2015 et constatez vous même la valeur des cannes SAKURA.

A très bientôt.
JC