Sakura et l’Arkansas River. DAY 1

Après avoir roulé pendant dix heures pour gagner l’Oklahoma et l’Arkansas River, j’ai pris mes quartiers dans un petit hôtel à quelques encablures de la mise à l’eau principale.

Cette rivière sera le théâtre de la dernière manche du Bassmaster Central Open. Je suis actuellement quatrième sur deux cent cinquante au classement du Co-Angler of the Year, un peu de repérage avant l’évènement ne peut faire que du bien…

Ce matin, j’ai été assez feignant, puisque je me suis levé à sept heures. Le temps de faire quelques courses et de lancer le bateau, il était bien trop tard pour la session top water.

Sakura et l'Arkansas RiverJ’ai dans un premier temps beaucoup alterné Bomba crank et spinnerbait Monarc, afin de tenter de localiser des poissons et de comprendre où ils se tenaient. Après un passage sur un secteur à la cassure bien marquée, j’ai pêché beaucoup plus lentement, avec des worms et des Senko. Le climat est très chaud en ce moment, ce qui a tendance à plonger les poissons dans une léthargie générale.

Sakura et l'Arkansas RiverAvant de partir je n’ai pas résisté à l’envie de pêcher le barrage qu’il y a avait à proximité. Mon KutterVIB 400, m’a permis d’enchainer pas mal de white bass et de petit keepers.

Sakura et l'Arkansas RiverJournée très chaude, mais je termine avec un quota à douze livres douze, ce qui est plus que correct pour cette rivière.

Sakura et l'Arkansas RiverDemain promis, je ne rate pas le lever du jour !

JC